Now Reading:
Nord-Kivu : La deuxième journée des JDJ passe sur fond de sensibilisation à la culture de paix
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : La deuxième journée des JDJ passe sur fond de sensibilisation à la culture de paix

La douzième édition des Journées diocésaines  du Diocésaine Catholique de Goma  2021  poursuit son cours  normal  ce samedi  27 mars  dans les installations du Collège Mwanga. A  cette deuxième journée,   l’évêque du Goma, Monseigneur Willy Ngumbi  a expliqué  pour quoi, ils ont appelé à se réunir avec leurs pairs venus  des territoires, villes, villages et chefferies de la province du Nord et Sud-Kivu.

no comment!

Les jeunes, présent et avenir de l’église

Selon Monseigneur Willy Ngumbi, le Pape soutient que les jeunes sont  le présent et l’avenir de l’église , c’est la raison pour laquelle son église a réuni ces jeunes de partout dans la province du Nord-Kivu  afin de rappeler que ce sont eux  , le responsable et l’avenir  ainsi  que de la nation, d’où  une sorte de sensibilisation  à ces jeunes qui sont victime d’une culture des violences, de haines tribalo-ethniques . Il en parle plus : «  nous sommes dans une région où  les gens font à tout prix  rechercher leurs intérêts personnels  et cela par tous les moyens possibles, s’il faut violer, tuer, piller, ils sont prêts à pouvoir le faire, une culture qui ne prône pas une vie paisible des concitoyens » insiste-t-il et d’ajouter qu’ils ont été invités afin de recevoir un message qui les appellent à cultiver la paix et non la haine. De son côté, hamonier de la paroisse cathédrale  de Goma l’abbé Misingi Kibira Baudouin a  été interrogé par votre rédaction,  souligne que  plus de Cinq milles jeunes ont répondu présents à cette grande messe.

Les mesures, observées dans JDJ

Il a rassure aussi que des mesures barrières ont été  mises en place pour protéger  ces  jeunes contre des possibles contaminations de la maladie à coronavirus. : «  jusqu’à l’heure nous nous parlons, ils ont tout préparé pour protéger, accueillir et les orienter pour qu’on soit totalement à l’abri de cette contamination » déclare-t-il en poursuivant que, de ce fait, à l’accueil nous avons  des équipes des sécurités, hygiènes et assainissement, infirmiers et médecins. Ces derniers ont  été dotés de  tous les matériels  pour mener à bien leur service.  Prenant  la parole, le Gouverneur Carly Kasivita  a appelé ces jeunes à la responsabilité et à se désolidariser des groupes armés qui sévissent leurs  familiers partout à l’intérieure de la province. Le gouverneur a suggéré à ce jeune de prendre des initiatives pour l’auto-prise en charge et à la création ‘emplois à travers l’entrepreneuriat. Ndaishimiye Rugendabanga, un jeune venu du territoire de Masisi pense que, ces genre  des rencontres devront se multiplier pour renforcer la cohabitation pacifique et la paix au Nord-Kivu : «  quand vous dormez trois jours durant avec une personne que vous connaissiez peu hier, c’est un sentiment de confiance et d’amitié  qui né, d’où le devoir de conserver ces acquis » informe-t-il. Notons Cette douzième édition  des JDJ vise la paix et la cohabitation pacifique entre les jeunes de la région.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.