Now Reading:
Rutshuru : les habitants d’Ishasha et Buganza, exposés à des maladies
Full Article 2 minutes read

Rutshuru : les habitants d’Ishasha et Buganza, exposés à des maladies

Robinet sans eaux

L’eau potable ne coule plus depuis 3 ans maintenant aux robinets  de borne fontaine dans les localités d’Ishasha, Buganza et   ses environs. C’est à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, en territoire de Rutshuru.  A la base de cette situation, le système d’adduction gravitaire  initié par l’ONG Agro Action Allemande et l’ONG nationale Hydraulique sans frontière est tombé en panne depuis mai 2015.

Les eaux de ces deux rivières de la région sont polluées et deviennent nuisible à la santé, c’est une affirmation de l’association ADAFI  RDC, en anglais  Analyse Datta for Faiting indulgency qui lance cet alerte depuis le 12 juin encours. La rivière Kasuso par exemple est polluée  par  les animaux du Parc National de Virunga ainsi que par des tas d’immondices qui y sont déposés par  la population locale.  Celles de la rivière Ishasha sont également polluées par certaines usines  de production agroalimentaire Ougandaises, qui y  déversent leurs déchets de tous genres. Alors que la construction d’un barrage hydroélectrique sur cette rivière du côté Ougandais  n’en fait qu’à rajouter à la pollution. Les habitants d’Ishasha, Buganza et ses environs n’ont que ces eaux polluées pour tous leurs  besoins. Cet état de chose,  les expose à l’intoxication et augmente la propagation des maladies hydriques.  A en croire cette ONG, ces habitants en font usage sans aucun traitement préalable.  C’est pourquoi, les habitants congolais de cette partie frontalière demandent l’intervention des autorités  de la RDC pour régler durablement ce danger qui leur guète.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.