Now Reading:
Rutshuru : certains éléments des FARDC rançonnent les produits vivriers de population
Full Article 2 minutes read

Rutshuru : certains éléments des FARDC rançonnent les produits vivriers de population

 La population de Rutshuru se plaint de la tracasserie de certains éléments indisciplinés des FARDC dont elle est  victime surtout pendant cette période de récolte de leurs semences agricoles. Selon un acteur politique dans cette partie de la province du Nord-Kivu, certains éléments indisciplinés dans le rang de l’armée régulière  se livrent de plus en plus au rançonnement  de leurs récoltes. Il l’a dit ce 23 janvier 2020  sur notre téléphone.

 A en croire de notre source,  ces soldats  exigent une quantité de récolter  pour chaque cultivateur  en cernant tous les axes de récoltes agricoles  en territoire de Rutshuru, Mukanda Mbusa de l’UDPS dénonce avec la dernière énergie cette mauvaise pratique qu’il qualifie  de rançonnement : «  pendant cette période de récolte, ces militaires indisciplinés  bloquent les routes dans quelques endroits  exigeant ainsi une partie des produits champêtre  des population, ils exigent une quantités de haricot, maïs »  se désole-t-il en poursuivant qu’avant , ils pensaient ces militaires étaient en famine pour demander ces nourritures, mais ils se rendent compte qu’ils reçoivent bien leur salaire et sont fournis en nourritures, mais ceux-ci ne les empêchent pas  à ravir  la nourriture de la population qu’ils sont sensés de protéger  et protéger également leur bien. Cette mauvaise  pratique se passe en groupement de Binza, à  Bwito,  à Nyamilima, à Kiwanja, à Kahunga et à Kibirizi ont souligné nos sources sur place. Cette population se dit être inquiète avec cette situation  qui est redevenue comme un fardeau leur imposer dans leurs dos. Ils appellent à ce sujet, les autorités à prendre des mesures idoines car cette situation limite la population à accéder à leurs champs  avec comme conséquence, la production agricole en berne.  Tous nos efforts ont été vins pour joindre  le porte-parole militaire, le major Ndjike Kahiko Guillaume.Junior Akilimali          SPS�DUcX�m�%

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.