Now Reading:
Réunion LUCHA-Airtel à Goma : l’entreprise promet d’améliorer certains de ses services
Full Article 4 minutes read

Réunion LUCHA-Airtel à Goma : l’entreprise promet d’améliorer certains de ses services

La société de télécommunication Airtel Congo a invité la LUCHA  ce mercredi  22 mai  au bureau de la Fédération des Entreprises du Congo, FEC en sigles. C’est pour  répondre à certaines revendications  dont LUCHA soulevait  notamment l’amélioration des qualités de ses services en faveur des citoyens congolais. C’était en présence des plusieurs autorités de la province. Un terrain d’entente vient d’être trouvé.

La lutte pour le Changement a été marche pacifique il  y a peu devant le bureau province de la firme Airtel Congo, c’était pour exprimer un certain nombre des revendications  notamment l’amélioration de la qualité des services d’Airtel, la surfacturation de ses services comme c’est le cas d’Airtel money où on doit payer une sommes pour envoyer et recevoir de l’argent aux bureaux des revendeurs, l’inefficacité de ce réseau de télécommunication pour la facilitation de dénicher les Kidnappeurs…

Quelques réponses aux revendications

 Il ressort de cette réunion qu’elle va désormais travailler avec la justice congolaise pour géo localiser les kidnappeurs afin de le traduire devant la justice congolaise. Le procureur de la République qui a assisté à ses assises informe que, la famille de la victime enlevée doit chaque fois s’adresser à lui pour qu’il  fasse à son tour une réquisition  afin de trouver les identités des présumés kidnappeurs. A la question d’amélioration des qualités de ses services, Airtel Congo  rassure qu’elle en train de moderniser  ses antennes  en implantant la 4G et Les 2G aussi. Cette entreprise reconnait sagement que la qualité de ses services se dégrade souvent à partir de 18heures  et 22heures du soir.

Autres amélioration

Pour éviter les swap des cartes Sim  quand on retire l’argent d’un client sur son téléphone, Airtel Congo  dit avoir mis plusieurs garde-fou à ce sujet  «  désormais, on ne peut plus swapper si le client a plus de 3 dollars Américains ou plus, pour la personne qui veut profiter de ce service doit se diriger au bureau d’Ait faire swappe et non le faire dans la rue » informe-t-il en poursuivant qu’elle est en train d’implanter plusieurs kiosques de service Airtel money avec  à la clé 200 kiosque en ville de Goma seront sous la responsabilité de 10 agences avec l’autorisation du maire de la ville,  elle pourra  aller autour de 600 kiosques , on ne paiera plus ce service. Elle en parle plus «  tout client qui veut envoyer  vers un autre d’Airtel ne va plus payer ce service » insiste-t-elle.

L’Etat y est quelque part 

Afin, pour la revendication de rabattre son prix  de  ses services, Airtel soutient que la RPTC, une  qui fixe le prix des appels, il y a le seuil que cette grande firme et ses concurrentes ne peuvent aller en descente mais elles peuvent les faire au-delà. Par ailleurs pour le prix des donnés mobile, Airtel Congo détient  tout le pouvoir de fixer le montant qu’il veut  pour sa tarification. La LUCHA pense qu’elle n’est pas satisfaite et informe qu’elle va convoquer une réunion tripartite  où  la RTPT, un service de l’Etat, Airtel Congo et la LUCHA et d’autres ONG de la société civile pour une discussion en fond.  La LUCHA donne 30 jours à Airtel pour voir si, elle va améliorer ses qualités de service. Dépasser ce délai, la LUCHA pourra poursuivre d’autres revendications a souligné Espoir Ngalukiye, l’un des militants de ce mouvement pro-démocratie. Notons que ce terrain d’attente vient d’être trouver après  une manifestation pacifique de la LUCHA  devant le bureau d’Airtel  qui a conduit ses militants au passage à tabac  par certains éléments de la Police Nationale Congolaise indisciplinés. Cette réunion s’est tenue en présence du maire de la ville, du procureur de la République,  deux bourgmestres de Goma et Karisimbi, la FEC et  les représentants d’Airtel Congo.

Rose Kashala

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.