Now Reading:
RDC : la gratuité de l’enseignement voulue par Félix Tshisekedi a du pain sur la planche, la CENCO propose quelques solutions
Full Article 2 minutes read

RDC : la gratuité de l’enseignement voulue par Félix Tshisekedi a du pain sur la planche, la CENCO propose quelques solutions

Depuis la volonté exprimée par le Président de la République Félix  Tshisekedi avec à la clé,   sa solution magique  sur le redressement  de l’enseignent primaire et secondaire  boite  encore  et n’en apporte aucune avancée jusqu’à ce jour ; la CENCO  propose  certains remèdes pour y parvenir.  C’était ce mercredi 13 Janvier à Kinshasa.

La Gestion de la gratuité de l’enseignement en RDC  souffre d’un déficit de leadership  au sein du secteur éducatif caractérisé par des actions à cours termes, manque de vision, de planification et de budgétisation dans la durée.  Ce constant est  de la Conférence Episcopale du Congo. D’après son Secrétaire Général ,Abbé Donatien Chole, pour assurer  l’efficacité et la pérennité de la gratuité , la CENCO suggère de revoir  la création des provinces éducationnelle  qui selon ont des bureaux gestionnaires budgétivores, de posséder au paiement de tous les enseignants Nouvelles Unitésen poste au moment de l’annonce de la gratuité de l’enseignement…  dans le but de revoir la numération  des enseignants en tenant compte du coût  de la vie, de logement  et transport pour ceux des milieux urbains  et la prime  et le bourse pour ceux des milieux ruraux. Tout ceci, conforment au statut de carrière des agents  au sein  des services publics.  Le montant du premier pallier  dont  les 170 dollars Américains est devenu insignifiant  par rapport  au coût  de la vie  surtout dans les villes de la RDC  a-t-il souligné.

Lambert Lambe depuis Kinshasa   

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.