Now Reading:
RDC-Goma : Vernissage du livre : ‘’ Leatias, cette fille que je n’oublierais jamais’’ par le Prof Dr Joseph Kitaganya
Full Article 3 minutes read

RDC-Goma : Vernissage du livre : ‘’ Leatias, cette fille que je n’oublierais jamais’’ par le Prof Dr Joseph Kitaganya

 « Je te souhaite plein succès  dans le marché du livre. Je voudrais que l’esprit qui a animé l’auteur , le Père Giresse Levin Muyayalo puisse etre bien compris  tout lecteur et puisse contribuer  à leur vie spirituelle  et sociétale » c’est en ces mots que,  le Directeur Général de l’Institut Supérieur de Commerce de Goma, Le professeur Docteur , Joseph Kitaganya  a béni  ce livre  de ce pasteur catholique  ce samedi 19 septembre 2020 à Goma , dans la salle  Katoyi 2000  du cathédrale  d’Afrique notre dame.

Le Professeur est en train de prononcer quelques mots avant la bénédiction de ce livre

  Selon  le Coordonateur de l’équipe technique du père Giresse Muyalo, l’auteur du livre ‘’ Laetias, cette fille que je n’oublierais jamais’’.  C’est un livre  qui retrace les violences  faites à la femme dans le Rutshuru   et particulière à Laetias  qui a refusé réellement  d’etre violée  par son bureau dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Cette dernière a été déchiquetée par la machette de la tête aux bras, mais cette  fille que,   ce pasteur catholique qualifie de héroïne est restée  en vie malgré ses multiples blessures  graves  et sert d’exemple à suivre  car elle a refusé de céder face aux agressassions pour garder sa dignité. : «  la plupart de nos mères, sœurs, tentes souffrent à l’Est de la RDC , mais le monde entier ferme  les yeux sur les tueries à Beni , à Masisi, Rutshuru , Goma, Walikale , des vies humaines sont décimées , mais aucune intervention de la part de l’humanitaire » se désole-t-il en poursuivant  si ,  une seule vie  d’un Europe ou Américain est menacée  ,  c’est  monde entier  qui sera   soulevé et des actions sont faites pour dénoncer et condamner cette barbarie humaine.  C’est pourquoi, ils en appellent à l’humanisme pour d’autres nations Africaines  qui subissent jours et nuit  des violences  et violations des Droits de l’Homme.

Il a travaillé au Nord-Kivu                                   

  Cet écrivains ,  père ou prêtre du diocèse de Goma  a travaillé  pendant cinq  années   au Nord-Kivu  précisément  2ans à Masisi  et d’autres années à Rutshuru    dans la paroisse de Karambi  où il a vécu cette violence faite contre Laetias.  Une histoire vraie  marquant  l’indifférence des uns contre les autres  dans des situations  de violence.  Jusqu’à ce jour, cette victime du nom de Laetias  continue à subir les traumatisme post-violences,  ses plaies  ne sont pas toutes guéries  et a besoin d’une chirurgie plastique  pour retrouver  sa forme normale.  Elle est partie à Bukavu pour d’autres soins appropriés, mais  elle est loin d’être guérie. Elle a besoin de tout un chacun de nous pour recouvre sa santé qu’elle protégée malgré elle devant des machettes, mais elle n’en a payé la peau cassée.

Junior Akilimali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.