Now Reading:
Nyiragongo : Quand le Gouverneur Carly Kasivita se met dans la peau de sa population pour des solutions à leurs problèmes
Full Article 4 minutes read

Nyiragongo : Quand le Gouverneur Carly Kasivita se met dans la peau de sa population pour des solutions à leurs problèmes

Le Gouverneur Carly Kasivita a été  devant la population de Nyiragongo ce 07 Aout 2019. C’était pour se renseigner sur   les sources de l’insécurité, leur demande une collaboration pour finir. Ebola et ses méfaits ont  été aussi centre de ces discussions ainsi que les problèmes liés à la succession des chefs coutumiers  et à l’accès à la  terre à Nyiragongo. Tout semble trouver un début favorable à la satisfaction de tous.   Une véritable  note d’espoir  présage   ce dialogue au profit des citoyens ordinaires.

« Je peux vous rassurer si nous arrivons à travailler  main dans la main,  nous allons diminuer l’insécurité  et vaincre la maladie à virus Ebola qui décime nos populations  et savoir qui est notre vrai chef  à Nyiragongo »  souhaite-t-il  en soulignant que cette dialogue social    est un succès vue la franchise et l’ouverture d’esprit que cette population de Nyiragongo a usé devant leur gouverneur. Le souci animant le gouverneur Carly Kasivita c’est celui de voir que le territoire de Nyiragongo et sa population vivent paisiblement et isole ainsi  les ennemis de la paix  afin de les remettre en  justice pour qu’ils répondent de leurs actes.

L’éradication d’Ebola demande l’implication de tous

 Dans un autre chapitre,  le Gouverneur du Nord-Kivu a appelé la population de Nyiragongo a respecté scrupuleusement les règles d’hygiènes  pour faire face à la maladie à virus Ebola. «  Nyiragongo est un territoire le plus proche de la ville de Goma et nous y avons installés notre Centre de Traitement Ebola, il a fallu leur sensibiliser sur le bienfondé cette  CTE car il n’est pas là pour  des buts lucratifs comme certains le prétendent  mais plutôt sanitaires et Ebola, est une réalité, une catastrophe naturelle qui tue » insiste-t-il.  Pour cela, le chef de l’exécutif provincial leur a sollicité un  appui  dans le but de faciliter la tâche au professionnel    de la santé en se transformant à des sources d’informations  sur tout cas suspect d’une personne visiteuse venue d’ailleurs qui présenterait des signes de cette épidémie et aussi, une manière de renforcer la collaboration avec les services de sécurité «  ailleurs quand on reçoit un visiteur, on doit informer son chef de secteur, de quartier ou d’avenue et le faire enregistrer auprès de lui , ceci peut nous faciliter de nous  renseigner sur ce visiteur et vous protéger avec prompt » conseille-t-il. 

Le conflit foncier n’a pas été du reste

  Le chef de l’exécutif provincial n’a pas oublié  les conflits coutumiers et fonciers, une  véritable source d’instabilité en territoire de Nyiragongo.  Il a proposé certaines pistes de solutions quand à ce, c’est par exemple, mener une nouvelle enquête sondage auprès de cette population afin de savoir qui est le vrai chef coutumier qui devrait  diriger ce territoire car tous les trois prétendus  auraient des arrêtés ministériels les confirmant à ce poste. Une situation qui sème le chao dans cette partie de la province du Nord-Kivu avec des conséquences graves et  directes sur les quotidiens  de la population. Il  leur a promis de trouver une solution durable à ces problèmes dans un avenir le plus proche. Aux bourreaux des conflits fonciers, Carly Kasivita n’a pas marché sur le dos de la cuillère, il leur  a promis la prison à tous ces semelles de troubles et leurs complices dans le Nyiragongo.

Le gouverneur été là, sur  invitation des députés

 Prenant la parole, l’élu de Nyiragongo,  l’honorable Olivier Kakoti a révélé à la presse que, c’est sur leur invitation que,  le gouverneur Carly  est venu s’enquérir de la situation de sa circonscription électorale  et lui a promis leur collaboration  « le gouverneur est là sur notre demande et nous lui promettons notre soutien pour que la situation de ma base électorale soit améliorée à tous égards »  rassure-t-il.  Le député provincial Olivier Kakoti  a souhaité que,  le gouverneur du Nord-Kivu puisse avoir  des conversations particulières avec certaines populations pour qu’il capitalise les acquis de ce dialogue social.  Chose que le gouverneur a salué et validée  séance tenante.

Norbert Mwindulwa           

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.