Now Reading:
Nord-Kivu : vers la stabilisation des prix des produits de premier nécessiteux en province
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : vers la stabilisation des prix des produits de premier nécessiteux en province

Les conséquences économiques  des mesures barrières contre  au Coronavirus  sur le marché de Goma viennent de trouver une issue favorable. Un compromis a été conclu ce jeudi le 26 mars  2020   entre les operateurs économiques  et le Chef de l’exécutif Provincial au Nord-Kivu ainsi des associations confondues. Ceci a été fait à l’issue d’une rencontre organisée par Carly Nzanzu Kasivita  en réponse à la hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires se trouvant sur les marchés de Goma.

une femme , vendeuse de ses produits agricoles ,photo droits tiers

C’est un constat amère, c’est  depuis que le Chef de l’état a décrété l’état d’urgence  que les produits de premier nécessiteux ont  monté aux enchères en province du Nord-Kivu.  Selon Carly  Kasivita il  a fallu qu’il organise un tour  d’inspection sur tous les marchés de sa juridiction  pour constater ce fait. Le constat reste alarmant, c’est la raison pour laquelle il a du convoquer  la dite rencontre afin de mettre une rigueur absolue dans la réglementation  de prix. Il a aussi promis à ses administrés de leur faciliter l’approvisionnement des marchandises  à ces opérateurs économiques.

La traversée des marchandises est garantie

 Le Gouverneur du Nord-Kivu en dit plus : «  nous sommes en discussion avec des autorités de provinces frontalières. Nous nous sommes convenus qu’il faut que ceux-là qui sont dans les commerces transfrontaliers puissent conditionner leurs marchandises  afin de leur permettre la traversée »  déclare-t-il en poursuivant  qu’il a également eu des discussions avec la Fédération Des Entreprises du Congo pour  qu’il réglemente les prix  des produits. Visiblement satisfait  des propositions du Gouverneur de la Province, les operateurs économiques de la province  du Nord-Kivu ont  donné une parole d’honneur au patron de la province en soulignant qu’ils vont sensibiliser les leur   pour que les prix   des marchandises gardent son standard en termes de prix.  Batundi   Emmanuel , le Coordonateur de l’Union des Producteurs et vendeurs  des produits agricoles , en parle  en large : «  lorsque  certaines personnes ont été informées qui a cette pandémie, ils ont cri  que  c’est la fin du monde pourtant non » s’explique-t-il en précisant qu’ils se sont appropriés toutes les quantités des produits notamment les Maïs , le Riz ,  l’huile , le haricot au détriment des autres …. Et risquons d’être victimes de la loi de l’offre et de la demande.

Ravis de la promesse du Chef                            

 Comme le gouverneur vient de nous promettre, nous pensons que les prix seront remis à la baisse d’ici –là. Il faut dire que , cette montée vertigineuse des denrées alimentaires  a été constatée après que le Chef de l’état, le Président Félix Antoine Tshisekedi ait  annoncé  certaines mesures de prévention contre le Coronavirus .   à l’heure où rédigeons ce reportage  tous les produits  vivriers et non ont vu leur prix doublé  ou triplé par certains commerçants  véreux  de la ville de Goma.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.