Now Reading:
Nord-Kivu : Raphael Muhima déplore la clémence de régime d’Antoine Félix Tshisekedi face aux détournements
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : Raphael Muhima déplore la clémence de régime d’Antoine Félix Tshisekedi face aux détournements

Raphael Muhima, haut-cadre  de la plateforme Politique LAMUKA au Nord-Kivu et l’un  des responsables de l’Association Fondation Moïse Katumbi Chapwe, FMKC s’est dit choqué de voir qu’on a déshabillé Saint Paul pour habillé saint Pierre à la tête de l’état. Il pense que les fauteurs poursuivent leur sale besogne et l’impunité prend place à la justice. Il menace d’aller loin pour faire attendre leur voix

 C’est une  raison  de plus qui leur a poussé de se manifester ensemble avec la coordination des  Laïcs de l’église catholique afin  d’exige que, la  justice soit faite   contre tous les présumés  détourneurs de l’argent des contribuables congolais. Il l’a dit ce  19 octobre 2019 lors  de la marche pacifique que ce mouvement chrétien catholique, l’opposition politique  en province et  la LUCHA ont organisé à Goma dans le but de dire non à l’injustice qui a élu domicile en RDC.

L’union fait la force

 Ces derniers se sont mis comme un seul homme pour exiger à Félix Tshisekedi et la Justice congolaise de s’occuper  des acteurs politiques qui sont cités dans cette affaire de détournement de 15 millions de dollars Américains et de 100 milles dollars Américains du trésor public.  Raphael Muhima Kasyagu  en dit plus : «  s’en est trop, les 15 millions de dollars Américains, c’est la goutte d’eau qui a débordé la vase et nous, nous devons de le dénoncer. Des personnalités au pouvoir en place sont en train de voler l’argent des contribuables et cela sans aucune sanction punitive » se désole-t-il  en continuant qu’ils font à moitié confiance à la justice congolaise qui selon toujours  lui,  est en double vitesse.

Des têtes doivent tomber

Pour se faire, Raphael Muhima demande au premier magistrat de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi  de faire tomber certaines têtes qui veulent tâchées  son quinquennat.  Ce haut cadre de LAMUKA en province  prévient si rien n’est fait à ce sujet, lui et ses camarades vont passer à une vitesse de croisière afin de faire attendre leurs voix.  Par  contre, le représentant  du président de la Cour d’Appel de Goma  a remercié les manifestants pour leur discipline et promet  de faire parvenir leur mémorandum à qui de droit.  Il faut dire que, la police nationale congolaise s’est montrée  cette fois-ci très professionnelle et aucun incident grave  n’a été enregistré  au final  de cette manifestation.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.