Now Reading:
Nord-Kivu : L’honorable Eugène Serufuli victime d’un faux complot; il estime que : ‘’ c’est un faux message tribalo-ethnique visant à mettre de l’huile sur les feux ‘’
Full Article 4 minutes read

Nord-Kivu : L’honorable Eugène Serufuli victime d’un faux complot; il estime que : ‘’ c’est un faux message tribalo-ethnique visant à mettre de l’huile sur les feux ‘’

Des pyromanes veulent allumer le feu par le mensonge. Ils ont  publié  une audio  sur la toile accusant le député national Eugène Serufuli d’être parmi ceux qui attisent la guerre  à Beni et Butembo. L’incriminé  répond, c’est faux et archifaux et considère ce message de haine  visant  à opposer des ethnies du Nord-Kivu. Il l’a dit ce 05 décembre  dans un communiqué de presse  de sa fondation caritative.  Des personnes indépendantes donnent  raison à Serufuli.

Dans un communiqué de presse rendu à notre rédaction ce Jeudi 05 décembre 2019,  la Fondation Eugene Serufuli se porte à faux  de ces  fausses accusations qui circulent sur les réseaux sociaux pendant un bout de temps  et dont le Gouverneur honoraire  de la province du Nord-Kivu, l’élu de Rutshuru, Eugene Serufuli en est  victime  de machination. Pourtant  ce responsable  s’est déjà  engagé à mainte fois dans la recherche de la paix au Nord-Kivu avec la complicité  de son ex-collegue Julien Paluku. C’est la raison pour laquelle, la Fondation  Eugène Serufuli  rejette en bloc toutes ces accusations  portées contre ce leader conciliateur  et parle à ce  sujet : « des personnes  motivées  de la haine et la volonté de nuire en sa personnalité l’accusant  à travers les réseaux sociaux de se réjouir des odieux massacres contre la population de Beni ». En effet,

L’inconnue fomente des histoires

 Dans ce  message audio qui circule dans les réseaux sociaux, cet individu, sous l’anonymat, présente une fausse biographie du promoteur de la fondation Eugene Serufuli NGAYABASEKA, Celui-ci,  affirme sans preuve, que l’élu de Rutshuru aurait été élevé par la communauté Nande. Comme si cela ne suffisait pas, il continue que le Président National du parti Politique UPC  aurait été étudiant en Afrique du Sud a-t-il souligné  de telles affirmations gratuites sur ce dit communiqué de presse.

Des informations fabriquées de toute pièce

 Le Député National  Eugene Serufuli n’est pas allé sur le dos de la cuillère et  rétorque en ces termes : «  ces informations sont fausses  et mensongers car aucune famille Nande et aucun palmarès Sud-Africain ne peuvent   prouver ces accusations gratuites en  fixant l’opinion sur son origine et son cursus scolaire »  déclare-t-il  en ajoutant qu’il est   d’  originaire de Rurama, une localité située dans la chefferie de Bwito en territoire de Rutshuru où il a même suivi ses études primaires à l’EP KIHONDO avant de venir poursuivre ses études secondaires au collège Mwanga à Goma prêt de ses parents biologiques et y a obtenu un diplôme d’état en Option Biologie-Chimie.  il se dirigera aussi dans l’actuelle province de l’ Ituri pour des études au centre Médicale Evangélique (CME) de Nyakunde géré par des missionnaires Américains avant d’obtenir une bourse d’étude par la coopération italo-zaïroise pour se spécialiser en anesthésie et réanimation à l’ISTM Kinshasa. Il va enfin   revenir à l’Université de Goma (UNIGOM) où il a obtenu son diplôme de licence en santé publique, option

Un message qui vise à  diviser les ethnies

 La fondation Eugene Serufuli pense  que,  ce message   ne vise qu’à créer un clivage ethnique  dans la province en ce moment de crise sécuritaire où l’unité des toutes les communautés  de la province   est  plus   importante pour la stabilisation et la paix au Nord-Kivu  avec bien entendu,   la cohabitation pacifique intercommunautaire  des fils et filles de la province  » a-t-elle ajouté. Cette organisation rappelle que,  son promoteur est un  ‘’homme de valeur du travail et des bonnes relations humaines’’. Le Député National Eugene Serufuli  ne reculera point face à cette haine développée par certains compatriotes de mauvaise foi,  dans ses efforts ainsi qu’à son soutien aux autorités compétentes pour que la paix et la sécurité retrouvent leurs places en province du Nord-Kivu.

La Fondation  Eugène Serufuli  en a  profité  de cette occasion pour réitérer ses condoléances à l’endroit de la population de Beni en particulier et celle de la province du Nord-Kivu en générale.  Une population qu’elle considère  victime  de plusieurs atrocités perpétrées par les ennemis de la paix et du développement de la République Démocratique du Congo. Par contre Dufina Tabu acteur de la société civile  n’approuve pas cette  thèse, selon laquelle l’honorable Eugene Serufuli serait parmi  des gens qui alimenteraient le conflit à Beni.  Cet homme indépendant parle d’imagination politicienne et  calomnière visant à créer un chao entre ethnies   dans la province. Il faut dire que, l’honorable Eugene Serufuli est l’un des rares hommes politiques de la province qui a été élu trois fois à la députation nationale suite à ses œuvres caritatives et de développement en faveur de la population du Nord-Kivu.

Norbert Mwindulwa                             

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.