Now Reading:
Nord-Kivu : Les institutions financières commémorent le 30 octobre sur fond des sensibilisations d’épargne
Full Article 5 minutes read

Nord-Kivu : Les institutions financières commémorent le 30 octobre sur fond des sensibilisations d’épargne

Le Monde entier a célébré la journée Internationale  de  l’épargnée 30  0ctobre 2020   sous le thème ‘’Epargné en RDC   pour un avenir, c’est possible’’, la ville de Goma n’a pas  aussi  été du reste. Elle  a commémoré  cette journée sur fond de sensibilisation  de la couche de la population à faible revenu   diminues  ont les élèves, étudiants  ainsi d’autres jeunes femmes  ménagères ainsi les petits commerçants  afin  de les susciter  à cultiver la culture d’épargne dans le vie.

en pleine sensibilisation à Mbiza Hôtel de Goma

Dans ces propos,  Pacifique Nagano, Directeur Général de la Banque SMICO en RDC  soutient qu’il est possible d’épargner en RDC au-delà  de la crise sanitaire qui a secoué  monde entier et la  RDC  en particulier   avec la pandémie  maladie à Coronavirus. «  Bien sûr que oui, qu’il est possible d’épargner  en RDC  et c’est cela l’objectif de ce forum qui a été organisé par FPM  avec la collaboration des Associations Professionnelles des IMF  et des COOPEC  »  s’explique –t-il en ajoutant qu’il pense qu’en période de crise, les gens sont  vulnérables qu’en situation  normale. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui,  nous avons  voulu la fêter en sensibilisant les gens  sur l’importance de se protéger financièrement par rapport à l’épargne. Ce Financier  souligne qu’il a donné l’exemple d’épargner 1000 Francs Congolais par jour  et par an, cela peut faire une somme de  365 000 FC.

Le DG de la SMICO fait le point sur la situation d’épargne en RDC

Epargner c’est économiser  

 Cette somme  permettrait à une femme vendeuse des tomates de s’acheter trois à quatre bassins   pour les revendre  avec un intérêt   et ainsi  parvenir  à aider son ménager. A la question de savoir s’il y a-t-il  des garanties pour des gens qui font l’épargne dans nos banques  car  c’est de temps en autres que, ces maisons financières tombent en faillite ? Pacifique Ndagano rétorque en ces termes  « Des  entreprises tombent toujours en faillite, mais elles se relèvent parfois aussi. Quand vous prenez l’exemple de la ville de Goma qui a été  englouti par l’éruption volcanique, mais regarder aujourd’hui, la population dynamique l’a construite  et l’a rendu trois fois plus belle qu’avant donc  il ya lieu d’être positif » conseille-t-il et de préciser en ces termes. «  Aujourd’hui la Banque Centrale a renforcé des mesures, la population a également tiré des laçons  parce que, la population entant que consommatrice des  services banquiers  ne doit plus tolérer des personnes qui ne lui rendent pas  meilleur service.  Il a fini par appelé tout le monde à  faire des épargnes quelque soit  leur faible revenu. ».

le Président de l’APROCEC rassure sur les gardes -fou de systèmes banquiers et des mesures prises pour épargner bien en RDC

L’épargne exige la confiance mutuelle

le Représentant des Bailleurs de fonds , organisateur de la cérémonie du jour , Gabriel Ikamba en parle plus

  Il a insisté  pour que,  les institutions financières en RDC doivent inspirer   la confiance pour s’attirer la sympathie de leurs clients. C’est une raison de plus qu’elles commencent à publier leur rapport annuel à l’intension  du public  dans le but de le rassurer davantage. De fil en aiguille, le représentant des Associations institutions financières  au Nord-Kivu   informe que,  son secteur va bon train. «  l’année dernière , je vous avez mis en défis , tout le monde a pris ses responsabilités  et le secteur évolue très bien , les membres épargnent  plus qu’avant , ils accèdent aux crédits  et leur quotidien s’améliore du  jour au jour »  s’en félicite -t-il . Un ouf de soulagement que ce représentant de  l’Association Provinciale des Coopératives  d’Epargnes et de Crédit  en Sigle APROCEC. Il a déclaré que,  l’épargne à sa valeur unique à son genre  que,   la monnaie électronique ne pourra jamais remplacer  a renchérie Henry Muzaliwa,  point focal au Nord-Kivu de l’APROCEC. Le Représentant de bailleur des Fonds à cette cérémonie,  il est venu    du FPM, Gabriel Ikamba qui a financé ces assises et a  comme mission de favoriser l’accès au service financier  des Micros, Petites et Moyennes Entreprises  et des Ménages à faible revenu.   Ils ont été là pour essayer de promouvoir tout cela qui a été exclu au service financier  et d’en bénéficier d’avantage. Il affirme avoir porté à cœur cette organisation  car c’est une occasion en or pour eux  de sensibiliser les congolais  sur l’importance  et la culture d’épargne, un moteur de développement  de toute société. Si l’on parle d’investissement, c’est d’abord  parce qu’une personne à épargner. De ce fait, ces institutions financières s’ouvriront d’avantage aux populations qui ont été exclues  dans ces  secteurs de  la vie a-t-il conclu..

Norbert Mwindulwa    

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.