Now Reading:
Nord-Kivu : Les Ex-Combattants du M 23 s’indignent de la Situation sécuritaire à Rutshuru
Full Article 2 minutes read

Nord-Kivu : Les Ex-Combattants du M 23 s’indignent de la Situation sécuritaire à Rutshuru

Dans une déclaration datant de quelques jours,  ce mouvement rebelles  jadis  composé des hommes en arme  dit  suivre  avec consternation les informations diffusées sur  les réseaux sociaux et dans  les médias traditionnels  concernant  la situation sécuritaire en Territoire de Rutshuru consécutive  aux attaques attribuées aux individus se revendiquant de l’Ex-M23. Leur  président , Jean-Marie Runiga tient à fixer  l’opinion  ce qui suit : «  Nous saluons et continuons à soutenir les efforts des Chefs de l’Etat Congolais et Rwandais, Leurs Excellences, Monsieur Félix Antoine Tshisekedi et Monsieur Paul Kagame, grâce auxquels un accord a été signé à Kigali le 12/07/2019  entre Le Gouvernement Congolais et les ex-combattants M23 vivant au Rwanda  » déclare-t-il    et  de poursuivre que : « une feuille de route a été établi le 28/10/2019 sous la facilitation du Gouvernement rwandais, en vue d’en finir avec les rebellions et l’insécurité endémiques qui continuent à saper tout espoir de paix, de stabilité et de développement, tant de la RDC que de toute la Région des Grands Lacs » insiste-t-il .

 Ils se disent victime de diabolisation

 C’est pour quoi, les responsables du M23  dénoncent  et condamnent  avec la plus grande fermeté toute action d’où  qu’elle vienne, qui chercherait à saper les efforts de paix en cours. A cet effet, ils invitent  le Gouvernement congolais à accélérer la mise en œuvre de l’accord de Kigali et la feuille de route y relative et faire de la question de rapatriement des Ex-M23 une priorité et de continuer de saluer  tout en  réitérant  leur  soutien à la facilitation Rwandaise et aux Garants de l’Accord-cadre d’Addis Abeba pour la paix, la stabilité et le développement dans la Région des Grands Lacs. Le Patron du EX-M23  a fini par appelé, ses frères d’arme  de l’ancien Mouvement tristement célèbre du M23  de partout où ils se retrouvent de  se tenir à l’écart de toute tentative de subversion et à se dissocier de toute organisation qui selon eux ,  non seulement viole l’Accord-cadre d’Addis Abeba, mais aussi l’Accord de Kigali du 12/07/2019 en signant  la dite déclaration  à partir de la  ville de Kibungo , une agglomération située dans l’une des provinces  du Rwanda  a martelé le . Bishop Jean Marie Runiga Lugerero, Président de ce mouvement  rebelle.

Redaction Centrale 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.