Now Reading:
Nord-Kivu : Les élus nationaux évaluent la situation sécuritaire en province
Full Article 2 minutes read

Nord-Kivu : Les élus nationaux évaluent la situation sécuritaire en province

Une forte délégation des députés nationaux élus du Nord-Kivu et d’autres provinces sont à Goma depuis ce vendredi 30 mars 2019. Ils sont venus pour faire un état de lieu sur la situation sécuritaire qui prévaut dans cette partie du territoire national. A l’issue de leur mission ,des décisions importantes seront prises pour rétablir la paix durable en province.

Le chef de cette  délégation l’honorable Norbert  Eolo Eonino élu de Budjala  dans la province du sud Bangui en explique «  une somme dans une mission parlementaire et faisons un état de lieu de la situation sécuritaire qui prévaut dans notre province, le Nord-Kivu car cela ne fait s’aggravée c’est la raison de notre arrivée, voir qu’est-ce qu’on peut faire et trouver  tous acteurs s’impliquant dans la sécurité pour en savoir plus » s’explique-t-il.

Kasekwa a émis une motion

Cette délégation est venue suite à la motion émise au sein de la chambre basse par l’élu de Goma, Jean- Batiste Kasekwa sur la situation sécuritaire préoccupent ante en province du Nord Kivu.  A en croire, le chef de cette délégation,  ce samedi, les députés nationaux vont rencontrer  les services administratifs, la barza intercommunautaires, la presse  et sécuritaires pour faire des analyses afin de trouver les voies et moyens dans le but de finir avec cette situation qui endeuille plusieurs familles à l’Est de la RDC. C’est après  ces rencontres que,  cette délégation pourra  retourner à Kinshasa pour en tirer des conséquences et prendre des décisions  face à cette insécurité qui ne dit pas son nom. A la question de savoir si, les députés nationaux n’auront pas le temps de se rencontrer avec les groupes armés pour discuter de la sécurité, la raison de leurs revendications ? L’élu de Budjala, Norbert Eolo  pense que cela n’est leur mission  car ils contrôlent le gouvernement et votent aussi des lois.   Ils laissent donc ce travail au pouvoir exécutif a-t-il éclairé l’opinion. Ils sont une délégation de 11 personnes dont 8 députés nationaux et  3 membres du bureau de l’Assemblée Nationale. Notons qu’ils ont 6 jours  au Nord-Kivu pour évaluer cette situation sécuritaire au Nord-Kivu.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.