Now Reading:
Nord-Kivu : Les élus du Grand-Nord s’opposent catégoriquement d’un probable traversé des mercenaires dans leur province
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : Les élus du Grand-Nord s’opposent catégoriquement d’un probable traversé des mercenaires dans leur province

Les députés provinciaux de la partie Nord du Nord-Kivu disent non à l’entrée de troupes militaires étrangères sur le territoire congolais. Ils l’ont fait savoir ce lundi 06 novembre 2019  lors d’une déclaration politique  faite  contre cette coopération interrégionale. Ils appellent la population à collaborer avec les FARDC.

Ils étaient réunis au sein de leur Focus , ils , ce sont des députés provinciaux  élus du Grand-Nord de la province du Nord-Kivu qui se disent  très  soucieux de la situation sécuritaire dégradante en province, mais aussi convaincus que,  la situation de sécurité  rentre dans les attributions  des Forces Armées de la République Démocratique du Congo au regard de l’article 187 de la  loi fondamentale de la RDC du 18 février  2006. C’est pourquoi, ces élus  réaffirment également  que,  les  FARDC ont pour mission  de  défendre l’intégrité du territoire national.

Ils sont pour le soutient, mais pas n’importe le quel

A cet effet, ils ont salué et encouragé toute initiative allant à  soutenir les forces loyales de la République. Ils parlement  de leur motivation : «  les FARDC , sont seules forces militaires réhabituées à combattre les ennemis de la République, considérant une éventuelle entrée des troupes militaires sur notre territoire notamment le Rwanda, l’Ouganda et  le Burundi  n’attirent plus confiance car leurs anciennes interventions avaient causées plus de mal que du bien à la population du Nord-Kivu en particulier et ceux des congolais en général » déclare-t-il en poursuivant qu’ils exigent à Félix Tshisekedi, le commandant  suprême  des FARDC et à son premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba  de doter aux FARDC ,  de tous les moyens nécessaires  à leur  disposition  , engagées dans les opérations des traques des groupes armées en RDC.

Ils ont des revendications précises

  Les élus provinciaux du Nord-Kivu reviennent sur leur revendication : «  nous manifestons  notre ferme opposition  à tout recours aux forces étrangères  précitées dans ces opérations destinées à traquer ces forces négatives  dans notre province » insistent–ils en ajoutant qu’ils encouragent  à cet effet la détermination des FARDC dans l’éradication de toutes formes d’insécurité dans le Nord-Kivu. Il  faut souligner que,  dans leur déclaration politique lue  ce soir à l’hôtel Bakanja , ils ont exigé  le relèvement de toutes les forces  de l’armée nationale longtemps œuvrée dans cette partie Est de la RDC car ils se comporteraient à des chefs coutumiers que des militaires  commis à la défense  du peuple. Ils soutiennent qu’ils se sont déjà pérennisés  dans cette partie. Ils ont aussi souhaité que, la détection,  le démentiellement et la mise d’état de nuire  des infiltrés et traitres  dans le rang des FARDC et celui des services de Renseignements. Ils ont finir leur déclaration en appelant la population à soutenir leur armée comme elle en a l’habitude en  collaborant étroitement avec elle.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.