Now Reading:
Nord-Kivu : les Députés provinciaux de l’Opposition qualifient le bilan du Gouverneur Carly Kasivita de fiasco et l’appellent à présenter ses excuses
Full Article 6 minutes read

Nord-Kivu : les Députés provinciaux de l’Opposition qualifient le bilan du Gouverneur Carly Kasivita de fiasco et l’appellent à présenter ses excuses

Huit des députés de l’opposition, c’est l’échantillon   des élus provinciaux du Nord-Kivu qui se sont mis dans l’exercice démocratique  de critiquer  le discours bilan du Gouverneur Kasivita.  Il dénonce le mensonge, le clientélisme, le régionalisme,  le détournement de fonds et  les faiblesses de la concernée dans la gestion de la chose publique.  Ils l’appellent  à présenter ses excuses à la  population. Ils l’ont dit  Ce mercredi 01 juillet 2020 à Goma.  

lors de leur point de presse , ils dénoncent les faiblesses du Gouverneur Kasivita sans scrupule à Mbiza Hôtel

Selon ces élus des peuples de l’opposition politique, depuis que le Chef de l’Exécutif Provincial  est à la tête de la province  il y a de cela une année, rien ne semble avancé. Ils ont dit ceci en faisant allusion  à la présentation de son bilan l’an  un  à la presse le dimanche dernier. Ces élus du peuple de six territoires  de la province du Nord-Kivu  fustigent le fait que,  le Gouverneur  n’a pas eu honte de mentir sa population.

Des élus du peuple près à tout pour défendre leur population

A part les dates, tout est faux  selon eux

Ils soutiennent qu’hors-mis les dates  mentionnées dans le discours du Gouverneur Carly, toutes autres affirmations sur  ses réalisations sont fausses. Ils l’ont dit lors d’un point de presse  ce mercredi 01 juillet 2020 à l’hôtel Mbiza à Goma. Ils reviennent sur leur  propos , via l’honorable Saidi Balikwisha , élu de Beni : «  aujourd’hui , c’est un moment important  car la population  du Nord-Kivu  se souviendra  que nous avons fait une analyse objective  sur la gestion de la chose publique par le Gouverneur Carly Kasivita et il se révèle que, tous ce qu’il a dit sont des faussetés à part les dates  de son élection, son investiture et sa prise de fonction » dénonce-t-il en poursuivant  qu’ils sont tous des hommes de terrain  et dans leurs différents territoires rien n’est à signaler  sur tout ce qu’à dit Carly Kasivita  devant la presse.,  cette attitude est assimilée par ces honorables à une moquerie à l’endroit  peuple congolais. C’est comme par exemple  les révélations faites par l’honorable Promesse Matofali  qui  explique que : «  le projet STEP du Fonds Social de la RDC  est l’œuvre du Gouvernement Central avec l’appui financier de la Banque Mondial, pas une réalisation du Gouverneur Kasivita , la libération  des pêcheurs congolais en Ouganda , c’est la résultante  de purge  de leur peine et  de désengorgement  des prisons suite au COVID-19  en Ouganda »  déclare-t-il en  précisant  que , le Gouverneur  doit les expliquer  où serraient partis  les 15 millions de Dollars Américains  dont 12 millions venus de la DGRNK et  3 millions d’autres, venus  du Gouvernement Central.

L’honorable Promesse Matofali avait une page spéciale de révélation

Des révélations graves

  L’élu de Butembo Promesse Matofali veut savoir son utilisation  affirme que,  depuis l’accession au pouvoir  du  Gouverneur Kasivita  à la tête de la province , la situation socio-économique s’est beaucoup détériorée et le comble de tout ce mal  , ce que, le Patron  du Nord-Kivu  s’approprie les réalisations des partenaires de la République  et se livre même   à recruter  des nouveaux fonctionnaires d’Etat sur  des critères  tribalo-ethniques . C’est le cas  de la  Mairie de Butembo où : «  le Gouverneur Carly Kasivita  a embauché cinq membres de sa famille     dont un enfant de la deuxième secondaire, tous portant les noms familiaux de Kasivita » regrette-t-il.   Dans ce même chapitre d’idée, l’honorable Prince  Kihangi, élu de Walikale dit avoir rédigé 39  correspondances à l’endroit du Gouverneur Kasivita, lui montrant ses faiblesses dans la  gouvernance de la chose publique. Chose étonnante, ce que  le Gouverneur s’est  encore approprié  le financement d’un point du coin, chef d’œuvre d’un partenaire : «  c’est la raison pour laquelle, il n’a pas mentionné aucune réalisation durant un an  à la tête de notre province en faveur de  Walikale. Il a fait allusion pont  Kwetu, financé par un partenaire que tous connaissons, c’est du mensonge pire et simple »  déplore-t-il.    Tous les secteurs ont été passés peigne fin , du social en passant par la politique jusqu’à la sécurité ont été démenti par ces élus provinciaux,  qui pensent  le concerné n’a rien  fait  pour améliorer le quotidien  de sa population. 

Il s’approprierait   des œuvres des partenaires

La construction des bornes fontaines dans les 18 quartiers de Goma,  demeure l’œuvre utile pour la population, de l’Organisation de Mercy Corps a ajouté le Député  Kakule  Saa Sita  et les Bus de transport en commun, un projet des Etablissement Silimu, une société privée   en partenariat  du gouvernorat de la province. Encore que ces  bus sont d’états très vétustes  mais pas son œuvre…, construction ou réhabilitation des routes par SOCOC et Union Européenne… C’est pourquoi, ils appellent  le Patron du Nord-Kivu   à ne  plus justifier ses faiblesses en termes de gestion de la chose publique pendant qu’il se camoufle dernière les contraintes  du programme d’urgence  sanitaire.

les provinces  ont des difficultés, mais font quelques choses  Ils jugent que toutes les provinces du pays ont des problèmes particuliers, mais elles parviennent à bouger les choses dans le sens d’avancée positive.  Ces élus très en colère de ce qu’ils ont qualifié de l’Inconscience et de manque de probité morale  du Gouverneur  Carly  Kasivita , ils recommandent  à leurs concitoyens d’etre très vigilents et éviter qu’ils soient  trompés , à leurs  collègues  de la majorité d’assumer leur rôle à la hauteur des attentes de la population et au Gouverneur mis en cause  d’être sérieux, exemplaire devant  son peule et de lui présenter ses excuses pour l’avoir menti dans son discours  bilan l’an un  du dimanche  28 juin 2020.  Un document de treize pages leur ont servi  pour rédiger  leur dénonciation, un exercice démocratique qu’on effectué ces élus d’aille de l’opposition politique de la RDC. Par contre d’autres, des observateurs indépendants soulignent qu’il faille laisser le temps au temps  afin d’évaluer le Gouverneur Carly Kasivita. Un an à la tête de la province comme celle du Nord-Kivu, est encore tôt  pour  le juger de son incapacité ou non, mais  des signaux d’avancés devront commencer à se faire sentir ont-il conclu.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.