Now Reading:
Nord-Kivu : Les Budgets , jugés recevable par les élus provinciaux
Full Article 4 minutes read

Nord-Kivu : Les Budgets , jugés recevable par les élus provinciaux

Devant les membres de sécurité de la province, les commissaires généraux, cadres et agents de l’administration publique, députés provinciaux et la population de Goma, le Gouverneur Carly Kasivita  a présenté ce samedi décembre 2019  son budget rectificatif y compris celui de 2020. Il a fait ainsi pour répondre à l’invitation du président  de l’Assemblée Provinciale, Robert Seninga.   Le no 1 de la province a présenté l’économie de son budget rectificatif  2019,  les condensés du rapport de l’exécution linaire au premier semestre  2019 et l’économie de la prévision budgétaire  de la Province du Nord-Kivu pour son exercice 2020

A en croire le gouverneur Carly Kasivita, 158 milliards  de francs congolais, c’est total du Budget rectificatif du gouvernement provincial Carly Kasivita.  Il  s’agit là,  d’une obligation constitutionnelle  et d’une exigence légale  réaffirmant la place centrale qu’occupe  le Budget dans la mise en œuvre  de la politique économique et sociale  de la Province du Nord-Kivu. Le gouverneur s’en explique  trop : «  par cette action, nos deux institutions à savoir le gouvernement de la province et l’Assemblée provinciale  conversent dans la vision tournée vers l’amélioration  des conditions de vie de nos populations » déclare-t-il en continuant que, cette vision est traduite dans le slogan du chef de l’état, Félix Tshisekedi ‘’ le peuple d’abord’’.  Il soutient  que, le peuple  dans les circonstances financières s’appuie sur les réformes économiques et financières.

Trois grands points à l’ordre du jour

 L’exposé du Gouverneur de la province  abordera ensuite   trois  grands points notamment   la présentation d’édit budgétaire  rectificatif de l’exercice 2019, le rapport de l’exécution du budget linéaire  de la province du Nord-Kivu au 30 juin 2019,  l’économie d’édit budgétaire de la province du Nord-Kivu pour l’exercice  2020. A  cet effet le Gouverneur Carly Nzanzu a présenté   le projet d’édit budgétaire  rectificatif 2019.  Il  a souligné que ce projet d’édit a été élaboré  conformément à l’article 140 de la loi n0 11/0011 du 13 juillet de la loi du 13 juillet 2011 de la loi relative aux finances publiques.  Le chef de l’exécutif provincial  a montré que, 4 facteurs majeurs ont influencé la modification de ce budget  notamment la part de recette a caractère national , à prendre à compte bu l’exercice budgétaire 2019  car n’ayant pas été communiqué au moment au portais , c’est pourquoi l’exécutif provincial avait pris  le contenu dans la loi de finance  promulgué pour l’exercice  2018 , soit un montant  de 98 milliards  de francs congolais et ceux en attendant les enveloppes de la loi  de l’exercice 2019. Le Gouverneur Carly Kasivita en parle  plus : «  la conformité à la loi de finance 2019, est une exigence légale lors d’élaboration de la loi portant  consolidation et intégration budgétaire  » explique-t-il en poursuivant qu’à cet effet, la part de recette nationale a été majorée de  d’environ 98 milliards des francs congolais soit une augmentation de 19 milliards des francs congolais.

Ils ont adapté au taux du jour pour être réaliste

 L’actualisation du taux d’échange  sera aussi pris en compte  dans la rectification de ce budget  car il est resté dans l’édit budgétaire primitif  en cours de l’exécution  sera  de 18 15  francs congolais alors que le taux à cette période –là a été 1879 ?francs congolais. En troisième lieu, il a s’agit d’intégré les In put  des services d’assiettes de l’état  justifiant ainsi la nécessité de  modification corrective au sujet de taux de perception à l’égard des quelques actes générateurs.

Le gouverneur a fait de son  mieux  pour  l’adapter  

 Et au final, il en a été  de soi que le gouverneur de la province procède à l’incorporation  des  commissaires généraux dans le budget rectificatif suite à certains arrêtés provinciaux  pris pour ces points-là.  Devant toutes ces réalités soulignées par le  chef de l’exécutif provincial, la loi relative aux finances publique donne  au gouverneur une opportunité de rectifier le crédit  d’édit budgétaire.    36 élus provinciaux  ont eu 5heure 35 minutés  de temps pour poser leurs questions, émettre  des remarques et suggestions quant à ce nouveau édit budgétaire rectificatif.  Au terme  de  ceux-ci , ils ont fini par validé  cet budget rectificatif à la satisfaction de public  qui est venu  nombreux  pour assister à cet exercice démocratique  et a accepté de rester jusqu’à la nuit pour attendre la dernière décisions des députés provinciaux du Nord-Kivu.  Par ailleurs, Le Gouverneur Kasivita  a sagement remercié  les élus pour l’intérêt soutenu à ce travail et a promis  de sa parole  de tenir compte de leurs remarques  et suggestions afin que ce budget trouve  l’attente de leurs électeurs et soir bénéfiques à la population de sa province. 

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.