Now Reading:
Nord-Kivu : Le Vice-ministre de l’EPST, Didier Budimbu, au chevet des familles écoliers tués à Masisi
Full Article 4 minutes read

Nord-Kivu : Le Vice-ministre de l’EPST, Didier Budimbu, au chevet des familles écoliers tués à Masisi

Le Vice- Ministre National de l’Education, Didier Budimbu est allé compatir avec les familles des élèves tués à Ngoyi précisément à Katanga dans le groupement de Nyamaboko II , en territoire  de Masisi.  Ngoyi est à une  soixantaine de Kilomètres à l’ouest de la Ville Goma.  Dans son gibecière, une enveloppe  pour ces familles des victimes, des gèles hydro-alcooliques et des cache-nez pour  lutter contre la COVID-19 dans ces milieux scolaires. Il a été accompagné par une forte délégation  du Ministre Provincial de l’EPST, Prisca Luanda  Kamala et son collègue de l’intérieur et Sécurité et le Général des FARDC et le responsable de la PNC en Province.

Didier Budimbu à Masisi , à l’institut Rubaya avec les élèves en photo souvenir

Ca y  est, c’est fait,  le Vice-ministre de l’EPST  se rendu ce jeudi 03 septembre 2020   personnellement à Masisi pour se rassurer d’une meilleure poursuite des activités scolaires  dans cette partie de la province du Nord-Kivu.  Didier Budimbu  a profité de sa visité pour  prêcher  la lutter contre la COVID -19 en milieu scolaire et  surtout rassurer  ces derniers que,   le Président de la République a un œil particulier pour  notre province. Il   revient sur l’objet de sa visite éclaire à Rubaya : « le Président de la République, Mr Félix Tshisekedi a entendu le cris de larme du Gouverneur  Carly Kasivita et nous a dépêché pour compatir avec ces familles éprouvées , mais également voir de près comment se déroule la  hors –session  des EXATAT  » déclare-t-il   et de poursuivre que, ,j’ai visité  des écoles ici  au Nord-Kivu I   et s’imprégner  des quelques problèmes liés dans  notre secteur. Dans  la province éducationnelle Nord-Kivu III, où nous sommes  avec une équipe des responsables ainsi des journalistes, il a fallu compatir avec ces familles en détresse  et leur remettre une enveloppe  du Chef de l’Etat    et remettre également un lot de masques de protection contre la COVID-19 ainsi que  des gèles hydro-alcooliques. Séance tenante, La Ministre Prisca Luanda a remercié   ses hôtes et le Chef de l’Etat,  au nom de son patron  direct, Carly Kasivita.

en visite éclaire dans les écoles de Masisi au Nord-Kivu

Une visité saluée de tous                 

 Dans ce même ordre d’idée, l’Administrateur adjoint en charge  des questions politiques et administratives à Masisi , Olivier Bauma  n’a pas manque des mots à dire pour témoigner sa gratitude à l’égard des autorités actuelles  qui selon lui ,  montrent un minimum d’intérêt  pour la scolarité et la sécurité des apprenants : «  c’est une première depuis que Masisi existe, qu’une autorité du niveau de ministre vient palper du doigt la situation des élèves  sur place et cela nous va tout droit au cœur »  se réjouisse-t-il en poursuivant qui leur promettent   des soutiens indéfectibles.

dans une école de Masisi , il passe en visite d’évaluation d’état de lieu des infrastructures scolaire sur place à Masisi

Les Ecoles de Masisi ont  beaucoup de défis

  Prenant la parole, le PROVED de cette Zone éducationnelle a souligné que,  sa juridiction fait face à beaucoup  de problèmes dont l’insécurité, les cas   de personnel non payé ainsi que  l’insuffisance et le délabrement très avancés   des infrastructures scolaires  : «  nous avons assez des problèmes et votre présence  nous soulage car  vous avez voulu voir la réalité sur le terrain, c’est pourquoi nous vous sollicitons de   faire parvenir nos cris de pleure pour que nos écoles retrouvent  leur état normale de fonctionnement »  plaide-t-il en continuant que, les écoles ont beaucoup des problèmes liés à leur fonctionnement. Le Vice –ministre de l’EPST Didier Budimbu par ailleurs  rassuré  ces  responsables et promis  de faire parvenir leur message à qui de droit. Il a aussi insisté   de faire de son mieux pour que dans peu de temps ,  des solutions réelles soient trouvées à leurs désidératas. Il a fini  sa leçon morale par la sensibilisation contre la COVID-19. Il a soutenu que,  cette maladie existe réellement  et tue  déjà beaucoup de nos concitoyens  d’où  son appel à se protéger contre la COVID-19 afin de protéger les autres  pour rassurer un meilleur avenir de ces écoliers congolais. Il va par la suite  encouragé ces écoliers qui font la technique de poursuivre leur rêve car la RDC aussi besoin d’une main d’œuvre qualifiée de ses fils et filles qui savent construire des routes, des usines, inventer  des  biens  etc.…

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.