Now Reading:
Nord-Kivu : le parlement des jeunes concrétise une double cérémonie
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : le parlement des jeunes concrétise une double cérémonie

Le parlement des jeunes a célébré  le 58e  anniversaire de la RDC  ce vendredi 13 Juillet encours  dans la salle Full Gospel. Ils étaient des centaines des jeunes qui se sont réunis dans   pour commémorer cette journée  par l’installation et l’investiture  des tiens,  devant les autorités politico-administratives  des jeunes de 18 quartiers de Goma.

Hors-mi cette double cérémonie, les jeunes parlementaires au Nord-Kivu ont invité les sages  à  rehausser de leur présence dans ces activités, objectif,  interpeler les jeunes sur le travail que la communauté entend d’eux. Selon l’honorable président du parlement des jeunes en province du Nord-Kivu,  Johnson Ishara Butaranganza , les jeunes ne  peuvent pas rester des observateurs , moins encore des plaintifs «  nous ne sommes pas pour être des gens qui applaudissent des autres  moins encore  des gens qui se plaignent chaque jour » souhaite-il en poursuivant  que,  les jeunes de ce jour, doivent être des personnes qui proposent des solutions  aux problèmes qui minent leurs milieux. Le commandant de la ville de Goma a intervenu à cette activité pour  voir comment trouver ensemble  des solutions sur les problèmes de la sécurité dans la ville de Goma.

La police de proximité n’existe plus

Les parlementaires ont été clairs sur cette question, ils ont fait savoir à leur hôte si, le problème sécuritaire persiste à Goma, c’est parce que ,  la police a cessé d’être une police de proximité  Johnson Ishara revient sur leur remarque face à la détérioration de relation entre la Police et la population « nous le avons fait remarquer qu’il ya une crise des confiances entre les jeunes et notre police, pourtant on doit collaborer pour lutter contre l’insécurité, mais la police s’était déjà transformée aux bourreaux tandis que la jeunesse, devient leur victime comment elle peut encore dénoncer quelque chose parce qu’il n’y a pas des bonnes relations entre nous » insiste-t-il.

Des jeunes n’étaient seuls

Sur la liste des invités, étaient présents,  la coordination du cadre de la concertation  de la société civile,  l’Association des Pétroliers  du Nord-Kivu APENOKI en sigle, les scientifiques. Au final, le Parlement des Jeunes  a  donné ses perspectives dans un avenir très proche notamment l’organisation des élections au sein du Parlement des Jeunes à Goma afin de se choisir  leurs animateurs, ils seront  élus par les jeunes  des 18 quartiers  de la ville de Goma et une convocation d’une assemblée extraordinaire de tous les jeunes  de six terroirs que comptent le Nord-Kivu.  Faisant ainsi Johnson Butaranganza Ishara pense qu’ils se mettront en face de  ses pairs pour définir leur cahier de charge sur lequel  les jeunes doivent suivre ligne par ligne pour effectuer leurs activités  en province. Ils finiront par une tribune d’expression où ils vont faire en sorte que les jeunes ne soient plus des boucliers humains des ambitieux politiciens véreux, qui les utilisent  ces derniers pour des fins de la politique politicienne.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.