Now Reading:
Nord-Kivu : Le MNC exige la délocalisation du festival Amani à Beni
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : Le MNC exige la délocalisation du festival Amani à Beni

  Le MNC  a tenu un point de presse  ce mercredi 12 février 2020 à Goma   dans le but de conseiller l’organisateur du Festival Amani à déplacer leur Fête Culturelle pour la paix. Ces jeunes jugent la tenue de ce Festival à Goma inopportune et projette de continuer avec des mouvements d’humeurs si rien entendu.  Ils proposent qu’il soit délocalisé à Beni et Butembo où se font le Festival de massacre par les ADF.

Bwana Puwa Mumbehré, l’un des representants du MNC à Goma

C’est le  Mouvement Citoyen dénommé Mouvement National  Congolais, MNC en sigle  demande la délocalisation de la fête des musique, Festival Amani dans la région  de Beni.  Ce Mouvement Composé pour la plupart  des Jeunes ressortissants  de la partie Grand-Nord de la Province du Nord-Kivu  argumente que, c’est dans cette partie de la province où les populations  sont traumatisées  des atrocités de guerre  et où elles ont aussi  droit à la bonne musique pour adoucir leurs mœurs.  Bwana Puwa Mumberhé en explique : « nous leur conseillons  de déplacer ce Festival si réellement  ils chantent pour la paix car c’est à Beni- ville et territoire où  la population est tuée jours et nuits. C’est elle qui a besoin plus d’une détente musique afin d’essayer d’oublier  un peu  toute cette barbarie humaine » déclare-t-il  en ajoutant la 7e édition du Festival Amani, est une fête de trop pour les ressortissants de Grand-Nord du Nord-Kivu  car ils voient autres choses derrières  ce rendez-vous culturel notamment  le but lucratif.

 Que le Festival puisse bénéficier aux victimes

Au cours de leur point de presse

 C’est la raison pour laquelle, le MNC propose aux organisateurs du Festival Amani  de lancer un appel de la  récolte des fonds même dans un stade de Goma afin  d’apporter  des biens de valeurs  et nourritures aux nécessiteux de Beni ou encore de prendre cet argent donné par les partenaires du Festival Amani et d’enchemiser tout  dans cette partie de la province : «  ils ont  un budget de 350  milles dollars Américains qui peut faire quelque chose  pour améliorer la vie de ces victimes , mais il semble qu’eux , font leur commerce de la musique au nom de la paix et des victimes de Beni et Butembo , ce qui ne nous plait plus » insiste Muhindo. Ces jeunes préviennent les autorités et organisateurs du Festival  Amani qu’ils vont organiser une marche pacifique  le jour du début du Festival Amani pour proteste contre sa tenue  ici à Goma. Pour rappel, cette question de la délocalisation du Festival Amani  a été posée par des journalistes lors d’un point de presse organisé par certains organisateur de ce Festival, la réponse de Vianney Bisimwa a été directe : «  les conditions ne sont pas réunies pour qu’on organise un Festival Amani à Beni et s’il y a des personnes qui veulent le faire, nous leur promettons notre soutien et expertise » avait-t-il déclaré devant la presse.

Norbert Mwindulwa                                             ��w(?�1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.