Now Reading:
Nord-Kivu : Le Gouvernement Provincial organise un dialogue social pour promouvoir la paix et la stabilité durable
Full Article 5 minutes read

Nord-Kivu : Le Gouvernement Provincial organise un dialogue social pour promouvoir la paix et la stabilité durable

Le Nord-Kivu lance le début  des  travaux du dialogue social ce  jeudi  30 juillet  2020   à Goma, un dialogue constituant  la première phase  des Dialogues Sociaux  dont le Chef de l’Exécutif Provincial a programmé pour ce second semestre de l’année 2020.  Le Gouverneur Carly Kasivita a commencé par  transmettre  la salutation fraternelle  du Chef de l’Etat,  Félix Tshisekedi qui a facilité ses assises  afin  de promouvoir la Sécurité,  la paix ainsi que le Développement durable  en Province du Nord-Kivu.

 Un Dialogue Social de Vérité pour l’avenir de la Province du Nord-Kivu, est une vision personnelle  du citoyen , Monsieur Le Gouverneur  dans le but de faire sa juridiction  d’une province prospère , une Oasis de paix pour  toutes les communautés où  cet atmosphère permettra d’entreprendre : «  c’est un cadre d’échange  voulu par moi-même et cela sans tabou  ni hypocrisie  afin de discuter  franchement entre frères pour l’avenir de la RDC et celui du Nord-Kivu en particulier »  déclare-t-il en poursuivant  dans ces pourparlers , il est nullement question de discuter les lois de la RDC , mais plutôt c’est une résultante  des différentes rencontres organisées  par  Carly Kasivita   avec les couches sociales de ses administrés qui selon lui,   toute sa province veut à tout prix voir le résultat de ce dialogue  qui devra contribuer de manière substantielle aux  renforcements des relations  entre les filles et fils du Nord-Kivu. De ce fait, ce dialogue dit ‘’ de la Verité’’  car sans tabou vise donc : «   à consolider la paix, la cohésion sociale  et à la stabilisation de la province cher à Julien Paluku, Eugene Serufuli, Mbusa Nyamwisi, Rubens Mikindo, Hayubangira Safari, Patrick Munyomo ainsi que d’autres, au-delà de cette diversité  caractérisant toutes les communautés humaines établies sur ce même territoire » insiste-t-il.

Des proverbes sages pour un lierre d’espoir

 Le Gouverneur Carly  Kasivita sait pertinemment que,  les conflits sont liées à la nature humaine  c’est pourquoi  il a  fait   un métaphore considérant  la communauté humaine  au champ des  cannes à  sucre qui s’entraient choque  au moindre vent , mais  c’est comme cela leur vie quotidienne.  Cependant  le Gouverneur  a fait savoir qu’il  y a lieu de reconnaitre que,  dans  sa province natale ,  la cotoyenneté entraine  des conséquences graves  au –delà de l’ordinaire  et les congolais devront en faire gaffe car depuis 1990 , le Nord –Kivu  s’est buttée à des cycles des violences et  conflits interminables  dont ceux liés à la survie jusqu’à celui d’identitaire  entre les différents communautés  ethniques. Il  a soutenu que, ces conflits servent des prétextes aux guerres que connaissent la RDC, déclenchée souvent dans sa partie EST  de la République. C’est la raison qui a poussé ce responsable à se poser une simple question, celle de savoir qu’est-ce que la population de la province en tire   de ces conflits ? Il pense que , les bilans de ces tiraillements sont longuement  négatifs  et c’est pourquoi, il va  falloir se regarder en face  et dans les yeux  afin de se dire la vérité  qui devra libérer l’énergie des victimes dans le but de construire  la province. Le Gouverneur a interpelé ses concitoyens  par le fait que , l’image de marque du Nord-Kivu étant ternies par certains de ses filles et fils  qui tirent la ficelle  et fait à ce que d’autres provinces  pensent  le Nord-Kivu n’a que des groupes armés ,  pillages , violes ,  exploitation illicite des minerais comme son identité.

Le Nord-Kivu a peuple exceptionnel

  C’est une raison de plus qui fait à ce qu’il pense qu’il est plus que temps pour les Nord-Kivuciens  changent  cette image à celle d’un peuple dynamique, entrepreneur  faisant  de cette province, la  grainière  de la RDC.  Il a lancé à ce sujet une autre métaphore : «  le peuple du Nord-Kivu est dans un bateau et s’il continue à se chamailler et s’agiter à bord, il ne parviendrait pas  d’arriver  à bon port car ils vont tous en succomber » a-t-il insisté et d’ajouter qu’il faille à ce stade relever  des options rationnelles pour l’avenir du pays en général et de la province en particulier.

Des pourparlers salués par tous

 Prenant la parole,  le Président de l’Assemblée Provinciale, Robert Seninga  a salué la tenue  de ses assises car selon   elles ont réunie   les différentes couches de la population discutant ainsi sur des maux rongeant  leurs communautés : « ce dialogue organisé à ce jour vient au point nommé au regard des crises que traversent notre province  car notre  province ne connait que de l’insécurité il y a de cela plus de deux décennies »   insiste-t-il  et d’ajouter qu’il y a également une crise des confiance entre les communautés. Il faut dire que ce dialogue social  a commencé ce jeudi 30 juillet encours  et va   s’achever le 01 Aout  prochain  et a comme thème ; ‘’ Dialogue de Vérité sur notre propre avenir ‘’ il est sous le haut patronage  du Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Kasivita.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.