Now Reading:
Nord-Kivu : Le Député Provincial Saidi Balikwisha, très préoccupé par les situations infra-humaines dont sa base électorale est victime à Beni.
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : Le Député Provincial Saidi Balikwisha, très préoccupé par les situations infra-humaines dont sa base électorale est victime à Beni.

 Il  a déploré  les tueries  de population civile, les mauvaises conditions carcérales des prisonniers de Kangwahi et des tracasseries perpétrées çà et là par certains éléments indisciplines des FARDC à l’endroit de cette population. Il a dit ce lundi 15 décembre 2019 dans une motion d’information adressée au Président  de cette structure étatique provinciale afin qu’une solution durable soit trouvée.

« Honorable Président, la population de Beni  traverse une situation très mauvaise dans la prison de Kangwahi et certains en succombent  par manque des médicaments, de la nourriture  et des lieux d’aisance et encore des lits où s’en dormir » informe-t-il à ses pères, élus  provinciaux au cours d’une plénière de ce lundi. L’honorable Saidi  Balikwisha n’est pas allé par  quatre chemins pour  expliquer  la situation très préoccupante dont sa base électorale  traverse ce dernier en territoire et ville de Beni. Il pense que  présenter ce visage sombre  des habitants de Beni au sein de l’hémicycle provincial, sera une manière que lui et ses collègues députés  puissent tirer des leçons afin  de prendre des mesures idoines  sur  ces calvaires  que traversent  sa base électorale.

Ce n’est pas une première pour lui

En effet, cet élu avait déjà passé devant le perchoir de l’Assemblée Provinciale pour dénoncer encore l’arrestation arbitraire de plus de 40 cultivateurs  par les FARDC à Beni. Il avait souligné que, ces derniers se retrouveraient dans des conditions inhumaines  et ne savaient plus à quel saint se voué dans cette prison.  La mort de l’un de leurs, est une preuve éloquente  d’une souffrance atroce que subissent ces pensionnaires  de la prison Kangwahi de Beni. Le Député Saidi Balikwisha a soulevé aussi  le problème des tracasseries militaires que font  l’objet la population de la chefferie de Bashwi  , sur la route Butembo-Beni  précisément à Kisalala : «  comme si, cela ne suffisait pas, si vous prenez la route Butsuwe- Luhabwa vers Burondo, c’est très compliqué  car nos forces loyalistes s’en donnent aux tracasserie » dénonce-t-il en soulignant que , si cette situation continue,  la population peut retirer sa confiance qu’elle avait déjà renouvelé aux FARDC en termes de collaboration dans la lutte sans merci   des ennemis de la paix qui tuent jours et nuit dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Il a fini son propos par dénoncer une fois de plus l’assassinat d’un paisible citoyen de Kabasewa  par des éléments indisciplinés des FARDC. Notre source ajoute que,  cet homme a été tué lâchement et  ces éléments des FARDC auront mis le feu sur leurs habitations  laissant ainsi cette population sans défense à la merci de tous.  Frustré de la situation , l’élu provincial Saidi Balikwisha a posé la question au responsable des FARDC dans la zone,  ce député aura comme réponse : «  si vous sentez capable de mener des opérations militaires en lieu et place des FARDC, venez sécuriser  votre base ici , sur le terrain …» cette réponse lui a laissé perplexe  et lui envoie à penser si c’est à lui député qu’on répond ainsi à une question qui préoccupe le quotidien de la population , à plus forte raison ,  quelle sera la réponse qu’on donnerait à  un citoyen ordinaire    s’interroge-t-il ?  

Il a eu une promesse des autorités   

 Par ailleurs, le Président  de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga  a tenu a rassuré son collegue que, son message est arrivé à la  meilleure  destination et il n’aménagera aucun effort  pour  le transmettre à qui de droit pour qu’une solution durable soit trouvée. Car dit-il  même un prisonnier a ses droits  et ceux-ci doivent être respectés

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.