Now Reading:
Nord-Kivu : Le Député National Jean-Baptiste Kasekwa vient à Goma pour faire la restitution de ses prestations et recueillir les préoccupations de sa base électorale
Full Article 4 minutes read

Nord-Kivu : Le Député National Jean-Baptiste Kasekwa vient à Goma pour faire la restitution de ses prestations et recueillir les préoccupations de sa base électorale

Le député national Jean-Baptiste Kasekwa est arrivé à Goma ce dimanche 08 septembre 2019. Il vient de Kinshasa  pour les vacances parlementaires. Il a dit lors de son atterrissage à l’aéroport International de Goma.  Il a aussi dressé un bilan positif de ses prestations au sein de l’Assemblée Nationale à Kinshasa et faire la restitution de son devoir parlementaire à sa base venue nombreuse pour l’écouter.

«  J’ai l’obligation de venir dire au peuple ce que j’ai fait durant ces 8 mois à l’Assemblée Nationale, écouter aussi que veut le peuple et quel serait leur cahier de charge qui me sera donné pour la session budgétaire du mois en cours  » explique-t-il en soulignant  que,  la lutte doit continuer.  En effet, cet élu de Goma  a participé activement à faire voter un édit sur  les amendements pouvant introduire un contrôle parlementaire  dans le règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée Nationale.





il a accompli cet exercice avant même son arrivée à sa résidence

La majorité empêche les députés de travailler

 Il pense que, la majorité présidentielle a pris en otage  cette institution de la République à rejeter toutes les initiatives visant à recadrer les choses pour l’intérêt de la population «  nous avons proposé qu’on interdise la pratique du retrait de la signature  sur les motions contrôlant les ministres, je regrette de vous dire que , les amis de la coalition FCC-CACH  ont rejeté en bloc  cet amendement. » déclare-t-il en signifiant qu’ils vont continuer à se faire corrompre en retirant leurs signatures sur les motions des membres gouvernementaux qui travaillent mal . Le deuxième amendement, le député national Jean- Batiste   Kasekwa de l’ECIDE, parti cher à l’opposant Martin Fayulu a proposé que la pratique des motions incidentielles visant le blocage d’une motion de défiance ou d’un senseur, cette pratique devrait être  interdite c.-à-d.  Si par exemple 50 députés signent une motion de défiance contre un ministre, il ne faudrait plus qu’une motion incidentielles viennent boquée  le débat aux tours de la première motion et que par ricochet,  ce débat aille jusqu’au bout a-t-il expliqué. Il souligne que si cette majorité qu’il qualifie de ‘’mécanique’’ veut sauver un ministre voleur, que cela se manifeste par un vote, mais les députés de la majorité ont rejeté aussi ce dit amendement.

Il a initié   plusieurs motions, mais freinées

 Le député national Jean-Baptiste Kasekwa a aussi soulevé,  la question des tueries dans les villes de Goma, Beni et Butembo. Il informe que,  depuis le mois de février dernier jusqu’en Aout, ils ont enregistré à Goma plus de 60 cas des personnes  tuées par des bandits. C’est pourquoi, le 06 mars 2019 , il avait pris la parole au sein de cette chambre basse du parlement Congolais  afin de soulever cette question d’actualité , le bureau de cette institution a été attentif  et avait dépêché une mission de  8 parlementaires à Goma pour examiner cette question dont , il a été le rapporteur et avaient formulé des recommandations pour améliorer des conditions sécuritaires dans la ville de Goma, fort malheureusement  , le  bureau de cette Assemblée n’a jamais voulu travailler  pour  la mise en place de ces recommandations des élus du peuple. La question des tueries à Beni et Kidnapping à Rutshuru n’ont jamais laissé tranquilles le député national Kasekwa.

Les FARDC, en mèche avec  les élus

 A cet effet , ils ont instauré un nouveau programme en collaboration avec le ministre de l’intérieur et sécurité «  depuis juin dernier, nous avons instauré un système  tous les 15 jours avec l’état-major-général  et le ministre de la défense, c’est dans ce cadre –là, que l’état-major général s’est engagé à instruire les maisons de communication à les contrainte leur    collaboration  en vue   traquer les auteurs des Kidnapping » explique-t-il en soulignant qu’ils ont été dans une mission de deux jours dans la ville et territoire de Beni  notamment à OICHA, Mutwanga,  Nobili et Bulongo  à l a suite du Général Mbala, le Chef d’état-major-Général des FARDC afin de finir avec ces tueries de Beni , qui se font souvent  à quelques mètres des  postes de contrôles des FARDC et pourquoi, les FARDC ne contre- attaquent pas les ADF ? Aux regards de tous ces problèmes,  l’élu de Goma dit pouvoir continuer avec les suivis pour voir si toutes ces mesures ont été mises en exécution.  L’honorable Jean-Baptiste Kasekwa  a fini   sa course de restitution   au bureau provincial de LAMUKA où, il a communié  avec sa base  électorale  en la restituant tout ce qu’il a  réalisé durant ses 8 mois à l’Assemblée Nationale  à la satisfaction de tous.

Félix Patrick Abely                                             

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.