Now Reading:
Nord-Kivu : Le CICR dote des personnes vivant avec handicap de Goma d’un stade paralympique
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : Le CICR dote des personnes vivant avec handicap de Goma d’un stade paralympique

Insérer socialement des personnes  vivant avec handicap, le CICR a remis un stadium omnisport aux personnes à mobilité réduite. Ce stadium a été inauguré par le ministre provincial des sports au Nord-Kivu, ce 10 mai 2019  en présence des plusieurs athlètes venus des provinces de la RDC et du Rwanda. Un match a clôturé  cette cérémonie inaugurale où la RDC,  a eu raison  face à  l’équipe Rwandaise  d’un score  de 37 paniers à 24 à la satisfaction  des invités.

Pour le ministre  provincial Olivier Kamuzinzi, c’est un  honneur pour lui  de procéder à l’inauguration de ce  stade unique en son genre en RDC pour la valorisation et la promotion des aptitudes  des personnes vivant avec handicap. Physique : «  le handisport est l’une des disciplines initiées depuis 1954, date qui nous rappelle l’association  des mutilés de la France  dont nombreux étaient victimes des exactions  de la deuxième guerre mondiale » explique-t-il  en ajoutant que, c’est depuis 2007 que le Nord-Kivu a fixé  son élan  dans la pratique des sports adaptée  avec objectif d’améliorer les conditions des pratiquants  et de leur intégration sociale malgré d’énormes difficultés matérielles et infrastructures sportives. Face à cette problématique, le regard  du gouvernement provincial a été tourné vers  les partenaires  du CICR, qui par sa bonne volonté  à nouer un partenariat efficace  avec les autorités provinciales.

C’est un don de plus du CICR

  Le CICR a doté, il y a peu, des fauteuils roulant et autres matériels   pour la pratique  du basket Ball sur fauteuil roulant. Carlos Batelas, le Chef de la Sous-délégation du CICR Goma a appelé les athlètes de faire preuve de professionnalisme  en éliminant en eux le complexe  d’infériorité, les poussant à se sous-estimés  en se considérant comme des vulnérables.  Interrogé, l’ingénieur constructeur de ce stadium, Lukoo Gédéon est revenu sur l’importance dudit  projet car il va nécessiter à voir des activités génératrices de revenue, à s’émanciper  afin de promouvoir leur sport. La plupart des terrains à Goma ne leur favorisent  pas  une activité sportive.

Le sport est devenu une affaire

 A ce jour, la pratique du sport est passée de la phase de loisir  à la profession avec l’ampleur d’une source  de revenu non négligeable pour nombreuses familles ayant à leurs seins,  des pratiquants.  Son ignorance ne serait donc un sacrilège  aux droits inaliénables de l’homme a dit la présidente du Comité Paralympique du Congo.  Ce stadium paralympique a été construit pour une période d’une année. Financé par le fonds du CICR avec une estimation de 300 à 400 personnes sur des places assises avec un coût de 250 milles dollars Américains. Ce projet inauguré est pour sa première phase  et sa seconde va consister à mettre une toiture et une gomme sur le terrain de  standard international  avec des installations sanitaires.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.