Now Reading:
Nord-Kivu : L’AMEAD a formé plus de 450 femmes en métiers d’auto-prises en charge
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : L’AMEAD a formé plus de 450 femmes en métiers d’auto-prises en charge

Elles étaient plus de 479  jeunes filles et femmes ont bénéficié  une formation en métier dont la   savonnerie, la coupe et couture, l’art culinaire ; la plomberie. Ceux-ci,  dans l’objectif de se  prendre en charge  en créant  sa propre entreprise afin de devenir autonomes et utiles  dans la communauté. Pour la Coordonnatrice de l’Association Des Mamans engagées  pour l’Auto-prise en charge  et le Développement, Joséphine Kahongya, c’est un ouf de  soulagement car elle  a  atteint ses objectifs.

Elle parle à la presse , Joséphine Kahongya Sauda

«  Je suis heureuse de voir toutes ces  femmes à mille bras viennent de s’engager pour leur auto-prise en charge en terminant cette formation  et demain elles peuvent créer leurs propres entreprises et  se prendre en charge ainsi que leurs famille respectives » se réjouisse Joséphine Kahongya Sauda   et qu’elles ont appris un métier leur permettront d’avoir leur propres entreprises si pas,  de travailler pour les compte des autres et devenir utiles pour leurs familles. C’est une manière pour moi de leur apprendre à pêcher  pour qu’elles mangent chaque jour de leur vie des femmes et non leur donner un poisson pour manger un seul jour.  C’est ce que, pense également Patient Bembeleza,  Commissaire Général en charge de. Bonne gouvernance et d’entreprenariat  au Gouvernement Provincial de Carly Nzanzu Kasivita qu’il a représenté à cette cérémonie à des allures festives :  «  je salue la détermination d’AMEAD  qui a une vision  de création d’emplois et d’auto-prise en charge des femmes  au travers ces formations en métiers  et devenir autonomes »  déclare-t-il et de poursuivre que, ces genres de formation contribuent à la lutte contre la pauvreté  appuyant ainsi  le développement intégral de la RDC  au travers ces femmes engagées.

AMEAD vise le changement

 Il faut dire que l’AMEAD, une Organisation Non Gouvernementale  qui a comme vision d’apporter le changement  dans la société dans laquelle les femmes vivent. C’est la raison qui l’a poussé à former la femme chevalière du changement, l’incubateur au développement durable  dans la communauté où elles vivent, ceux-ci dans un métier de revenu. Interrogée, Kabuho  Annualité, une bénéficiaire de ce projet soutient que , l’AMEAD leur ont donné un  meilleur  cadeau qu’elles n’ont jamais eu  dans leur ,vie : «  nous sommes des femmes les plus heureuses du Monde car  nous avons eu  une formation de qualité à l’NNPP  et cela  sur fonds propre d’AMEAD . Une formation gratuite en métiers pour assurer tout notre avenir et l’avenir de nos familles respectives » soutient-telle  en ajoutant qu’elles remercient de tout cœur madame Joséphine Kahongya pour  le sacrifice consenti à ses concitoyennes.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.