Now Reading:
Nord-Kivu : L’ADG de SAEMAPE, Guillaume Kiza fait un état de lieu complet de son service en province
Full Article 4 minutes read

Nord-Kivu : L’ADG de SAEMAPE, Guillaume Kiza fait un état de lieu complet de son service en province

 Le patron de SAEMAPE a  eu une  journée  de travail très surchargée avec à la clé une série  d’activités  ce vendredi  08 Novembre 2019  à Goma. Il est allé présenter ses civilités  au gouvernorat de la province où, il a été accueilli par le Directeur de Cabinet du ministre provincial des mines,  il a eu des concertations avec les opérateurs économiques de son secteur, la COPERAMA, a visité  leur nouveau bâtiment qui va abriter  leurs bureaux au niveau du site dit ‘’Kanyamwanga’’.

De son passage à Goma, le patron de SAEMAPE en RDC a eu à transmettre le message de conseil    à son personnel  dans but d’améliorer  le climat de travail  dans son poste de Goma. Visiblement,   son message  a été compris car ils se sont convenus sur un nombre de choses notamment le manque d’une bonne communication entre la hiérarchies provinciale et ses agents, qui va désormais  être rectifier ,  Mr  Guillaume Kiza en dit plus :«   d’une façon générale, il y a eu un manque d’information entre le personnel  et leur gestionnaire, ceci  a créé une confusion car ils devaient à tout prix avoir une information vraie à la source  » déclare-t-il en poursuivant que , dans cette condition-là, c’était devenu des rumeurs , une source des turbulences que la population a connu  au niveau de la ville de Goma.

Désormais tout ira bien

 Ce responsable a rassuré  à la presse que ses agents ont eu des vrais informations professionnelles de SAEMAPE  et ont de l’espoir que  tout ira au mieux maintenant  pour  leur  épanouissement professionnel : «  au-delà de tout, nous avons compris qu’il y avait quelque chose  qui n’a pas marché au niveau de management de la province, Dieu merci , ils ont un nouveau chef avant mon arrivé ici  et nous sommes en train de remettre de l’ordre à ce  niveau-là » insiste-t-il.

Il a vu les autorités de la place

Le patron de SAEMAPE en RDC, Guillaume Kiza est allé présenter ses civilités aux autorités de la province, il s’est  vit avec le Directeur de Cabinet du ministre provincial David Kamuwa empêché pour d’autres services, il a  par la suite  visité  le nouveau bâtiment que  va abriter le SAEMAPE/Nord-Kivu. Ceci  avance aux pas de géant. A cet effet, il dit comprendre qu’il ne va plus attendre réalisé un montant bien défini pour finir avec ces travaux de construction, d’où, il a suggéré de poursuivre avec le peu qu’ils auront de temps en autres afin d’achever ce bâtiment à plus d’un étage.

L’ADG promet de financer ces travaux

 Il souhaite discuté avec l’architecte  pour savoir les différentes étapes qui vont suivre et les  fractionner  afin d’avoir un produit fini   au final. Dès son arrivée à Kinshasa, l’ADG Guillaume a promis de  mettra  la main  à la caisse de son entreprise  pour concrétiser  ces travaux  de la première phase.  Ce responsable a  reçu aussi les coopératives minières du Nord-Kivu. Il soutient que,  ces dernières sont tellement avancées au Nord-Kivu qu’à Bukavu  dans la gestion. Il dit comprendre une parfaite harmonie entre le SAEMAPE et les coopératives. : «  Pas de SAEMAPE sans coopératives pourtant au Sud-Kivu, la rupture entre ces deux organisations est consommée, c’est pourquoi, je félicite le Nord-Kivu a allé dans cet élan » souhaite-il.  Il s’est vit avec d’autres partenaires et les coopératives. Ils  ont souligné qui a à ce sujet des lenteurs qui s’observent en termes de livraison d’étiquetés  pour certifier  les minerais.  Ils l’ont promis de travailler sur cela  pour que,  les choses avances parfaitement.

La société Bisunzu n’a pas été du reste

 A ce  sujet , Freddy Nzoga,  de Busunzu Mining  a remercié son  interlocuteur , le chef de SAEMAPE car il les a permis  de discuter et avoir  un échange fructueux  dans leur secteur  de mine et permettre  de résoudre  certaines questions pendantes : «  comme vous le savez, il y a une exploitation minière artisanale tolérée par la société Bisunzu sur son périmètre 47 21  en territoire de Masisi et il a  été question de voir avec notre partenaire qui encadre  les exploitants  comment vont nos relations ? » explique-t-il en ajoutant  que,  ces relations restent bonnes  et ont eu voir comme amélioré leurs perspectives d’avenir en termes  de travail .

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.