Now Reading:
Nord-Kivu : L’ADG de la SAEMAP Guillaume Kiza, appelle son personnel à travailler dure
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : L’ADG de la SAEMAP Guillaume Kiza, appelle son personnel à travailler dure

Le Géologue de formation  Guillaume Kiza, L’ADG  de la SAEMAP est arrivé ce dimanche 03 Novembre à Goma.  C’est pour effectuer une mission professionnelle dans les provinces du Nord et Sud –Kivu.  Ce responsable va faire un  état de lieu de  ce service de l’état  et y apporter quelques solutions aux difficultés   professionnelles. Il appelle son personnel à devenir des véritables travailleurs et non des membres de partis politiques au sein d’une entreprise de l’état.

« C’est ma première fois de fouler nos pieds sur Goma et la motivation, c’est venir voir comment nos services marchent au niveau de l’Est du pays. Nous allons commencer par Bukavu et venir en finir par Goma  avant de repartir sur Kinshasa » déclare-t-il.  A la question de savoir si , son organisation va apporter des solutions durables aux grèves décrétées  au sein de SAEMAP / Nord-Kivu, Le Directeur Général d’Assistance  et d’Encadrement  des mines artisanales et à Petites Echelle SAEMAP en sigle  répond  qu’il n y a pas de solution miracle  , mais plutôt , ces travailleurs doivent retourner  à l’esprit de cet entreprise de l’état congolais, le travail et non faire de la politique  au lieu de travail car dit-il,  ils ont  des comptent à rendre à leurs dirigeants : «   pas de solutions miracles à ce sujet,  ils doivent se remettre au travail car  certains se sont mis dans une situation où le travail n’était pas le motif même  de leur présence dans nos bureaux » insiste-t-il en ajoutant c’est après son travail qu’on peut s’attendre à quelque chose.

On doit faire la part des choses

 Le SAEMPA est un service de l’état et doit fonctionner comme tel et non comme un parti politique pour avoir des ingérences politiciennes au sein  de service qui a un objectif  de présenter des  résultats positifs  à la hiérarchie. Je viens donc remettre de l’ordre  car nous devons retourner au travail afin de produire des résultats palpables. Ce service de l’état a 2 millions d’exploitants artisanaux  en RDC  plus 8 millions de leurs dépendants. Donc aucune  société en RDC n’a  ce nombre  des personnes. Il faut dire que l’objectif principal de SAEMAP, c’est créer une classe moyenne des congolais  dans  l’exploitation artisanale  de nos richesse congolaise. Pourtant, visiblement cette classe moyenne n’a jamais été élève en RDC dans les mines congolaise tel que voulait  le feu  président Laurent Désiré Kabila en créant ce service de l’état.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.