Now Reading:
Nord-Kivu : La Lutte pour l’Unité du Congo appelle le Président Félix Tshisekedi de relaxer Vital Kamerhé ; sinon, il ne sera pas la bienvenue à Goma
Full Article 5 minutes read

Nord-Kivu : La Lutte pour l’Unité du Congo appelle le Président Félix Tshisekedi de relaxer Vital Kamerhé ; sinon, il ne sera pas la bienvenue à Goma

La Lutte pour l’Unité  du Congo, une plate forme de la Société Civile  a adressé une lettre ouverte  au Président Félix Tshisekedi  ce  12 septembre 2020  à Goma.  Dans cette le lettre, ces concitoyens dénonce la recrudescence de l’Insécurité au Nord-Kivu, la trahison  qu’aurait commettre le Président Félix Tshisekedi face à son partenaire politique Vital Kamerhé et autres maux qui rongent notre société.  A ce cet effet, ils exigent la libération du Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat  et promettre de ne pas l’accueillir.

cette femme souligne qu’elle connaissait pas le Président Félix Tshisekedi, mais grâce à la sensibilisation de Vital Kamerhé, elle avait élue Félix Antoine Tshisekedi à la présidentielle 2018

Selon  ces jeunes réunis  dans une structure de la Société Civile à Goma, la   Diplomatie,  l’hypocrisie de ses  partenaires  BURUNDI, UGANDA, RWANDA… font à ce que le Nord-Kivu demeure une province martyre.  Cette jeunesse de Goma avec son dynamisme devenu référence Mondiale ne concède pas à ce qu’elle qualifie de légèreté et   même pas un quelconque crédit ni attention soutenue à ces pourparler issus  de ces cinq pays  limitrophes, qu’ils jugent  de moindre  impact social. Ils préviennent le Président de la République, nous vous disons que nous enfants de Goma, nous ne vous souhaitons pas la bienvenue chez nous !

 Ils  dressent  un bilan sombre de la situation sécuritaire en province du Nord-Kivu en général et la ville de Goma en particulier en ces termes :

Ces jeunes en colère exigent la libération de Vital Kamerhé à Goma

De la sécurité ou de l’insécurité

 580 congolais  tués en Ituri, 150 congolais tués à Fizi, Plus de 250 à Beni, 15 congolais assassinés à Goma cette année informent-ils en dénonçant cette situation qu’ils ont qualifié d’invivable en province  du Nord-Kivu…Un appel sur le chômage, nous avons été a 95pour cent avec le régime passe a l heure actuelle, nous atteignons 128 pour cent d ici fin de l’année, nous atteindrons 200 pour cent de chômage a RDC . Le tribalisme : ethnicisme aigue alors que la nation est l acceptation de vivre ensemble. Voila tous ces maux qui inquiètent les jeunes de Goma. Procès historique de supposition : kuwazia : 100 jours. La justice  élective ou émaillée d’une enveloppe a connotation politique, reste l injustice dans son état initial, l’état de droit tant attendu est une fois un profond rêve. Monsieur le Président, vous avez gagne ces élections avec votre partenaire l honorable Vital Kamerhe.  Nous sommes de vous dire que nous sommes habitues à  vous  recevoir a deux, venir seul et laisser votre frère, et partenaire en prison est une pilule qui ne passe pas. Malgré qu’aucune preuve matérielle n’ait été présentée  par le procureur, 10 demandes de liberté provisoire rejetée, vous laissez faire ces bourreaux sans intervenir en votre qualité de magistrat suprême.  Goma, ville volcanique, ne peut jamais tremper dans la trahison, ni l ingratitude qui aujourd’hui vous caractérise. Les exemples sont légions. Nous attendons la libération même provisoire de notre leader  qui vous a amené  ici sur nos terres.  Cet homme qui s est abattu a vos cote quand personne ne croyait en vous.

ils font leur mise au point devant la presse de Goma

Vital Kamerhé doit être libre                  

des jeunes qui réclament la libération sans condition de leur leader charismatique Vital Kamerhé

C’est à  cette condition et seulement a cette condition  que nous pourrons vous réserver un accueil digne d un Chef de l Etat et d’un gentleman. Au contraire de ce qui suit,  ces jeunes  promettent  d’accueillir en «  traître et aux ingrats  le Président de la République  » insistent-t-ils en appelant Mr Félix Tshisekedi à la gratitude. Ces militants ont ajouté que, le Chef de l’état peut acheter la conscience de tous les ministres de l’UNC  et ses haut cadres , mais n’achètera point la base électorale de Vital Kamerhé : «  tant que  notre leader charismatique  sera en prison , la ville de Goma et ses enfants  ne va jamais  vous recevoir  et si notre requête n’est  pas répondu, nous offrirons au président Félix Tshisekedi notre ville à ses opposants politiques »  promettent-ils et en ajoutant que, venir  dans ce mini-sommet à Goma, c’est déclarer une guerre ouverte  aux fils et filles de  cette ville. Comme si cela n’a pas suffit, ces jeunes visiblement très en colères  soutiennent que mêmes les éminents professeurs auront du mal à expliquer aux étudiants des générations futures  cette jurisprudence  dont souffre des montants précis  détournés  à la charge du prévenu Vital Kamerhé, ni par le procureur  moins encore  par les bordeaux bancaires : «  une affaire jugée politique , vous avez l’obligation  constitutionnelle  de remettre la personne  dans  ses droits . Les congolais ont été  témoins oculaires lors du déroulement  des différentes audiences télévisées, cette humiliation à ciel ouvert  de cet espace géopolitique  important  ne nous laisse pas  dans un silence macabre »  se désolent-t-ils.  Il faut dire qu’une autre partie de la population de Goma, composée pour la plupart par des femmes on manifesté ce même samedi à Goma pour exiger la libération sans condition  du Président National de l’UNC et Directeur de Cabinet  du Chef de l’Etat

.

Jean- Paul  Mekambo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.