Now Reading:
Nord-Kivu : La journée Scientifique de la solidarité organisée par l’Université du CEPROMAD a été effective à Goma
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu : La journée Scientifique de la solidarité organisée par l’Université du CEPROMAD a été effective à Goma

C’est sous le thème : ‘’la contribution  de l’Université  du Nord-Kivu  à la lutte contre  la penderie COVID-19 et aux catastrophes naturelles que cette journée scientifique  a été ouverte par la mairie de la ville Goma. Un échange fructueux  a été possible   entre les participants et l’orateur du jour, des questions ont trouvé des réponses sures  à la satisfaction de l’assistance.

Son Diplôme poste -doctoral présenté à l’assistance à Cap Kivu Hôtel

  Selon son initiateur, le Professeur Emérite NSAMAN –O-Olutu Oscar, promoteur de l’Université CEPROMAD en RDC, cette conférence est une conférence incitative en même temps motivatrice dans la mesure où  elle oriente les scientifiques congolais au changement de mentalité  par le truchement de l’enseignement de management opérationnel et stratégique. «  Après analyse, nous avons trouvé que tout le monde à de bonnes idées, mais rares sont ceux  qui ont des moyens pratiques pour pouvoir arriver  à atteindre des objectifs assignés »  déclare-t-il devant la presse. Cette  haute pointure  scientifique pense que  le congolais  à une pensée philosophique pour améliorer son quotidien comme par exemple ‘’ le Peuple d’abord’’ ,  ‘’ Cinq chantiers de la République’’  ou ‘’ je vais devenir riche’’ mais ,  l’on ne dit pas d’une manière opérationnelle  des actions qu’on peut poser pour atteindre  ses objectifs, cette visée politique   et cela , pose des problèmes. Au final  le développement tarde à venir  et peuple est déçu de ses dirigeants  car cette vision politique pour son émergence devient utopique ou un simple slogan.

en pleine conférence à Cap Kivu Hôtel

Notre développement se trouve dans l’humain  d’abord

Ceci signifie que, la procédure est aussi importante que la finalité  appliquée en RDC lache,  ce savant congolais.  C’est la raison pour laquelle, le Prof Emérite NSAMAN Oscar  soutient que , ses compatriotes doivent savoir que, l’argent se trouve d’abord dans la tête  des congolais et non dans leurs carrés miniers moins encore dans ces lacs, parcs  ou ces volcans.  Il s’explique en long et en large : «  si le congolais aime l’argent, le trouver sans le voler, l’université du CEPROMAD a 480  méthodes pour en avoir. Au niveau du troisième cycle, c’est pour dire que le salaire, il faut l’oublier car c’est les petites et moyennes entreprises qui développent les pays du monde  » insiste-il.  C’est pourquoi, il en appelle à la bonne conscience des congolais que ‘’ chacun de vous peut gagner  beaucoup plus d’argents que ces salaires qu’ils attendent  chaque fin du mois.  De ce fait, le troisième cycle  est là pour apprendre si tout le monde  est né pauvre, il n’ ya pas honte pour cela, mais il n y en a plutôt honte  de  mourir pauvre  car  on doit se préparer pour changer son quotidien.  Ce haut  niveau de formation académique, le troisième cycle appelle tout monde, de différentes formations  des bases  donc des médecins, agronomes, ingénieurs, journalistes   peuvent être réunis pour faire la première année  préparatoire  afin d’accéder aux Diplômes d’Etudes Approfondies,  d’Etudes Supérieures et en obtenir même le Doctorat.  Le troisieme cycle  est aussi là, pour la validation des expériences des congolais car il n y en  de ceux-là qui en ont beaucoup, mais sous utilisées voir même sous-estimées.

Norbert Mwindulwa    

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.