Now Reading:
Nord-Kivu : La confiscation de la Concession de ‘’Kisumu’’ par le Gouvernement Carly Kasivita ; Faustin Dunia Bakarani s’en oppose en brandissant ses preuves
Full Article 5 minutes read

Nord-Kivu : La confiscation de la Concession de ‘’Kisumu’’ par le Gouvernement Carly Kasivita ; Faustin Dunia Bakarani s’en oppose en brandissant ses preuves

350 hectares du Centre Agricoles des Semences Améliorées de Kisumu  dans le   Masisi vient d’être ravis  de  force  par  le  Gouvernement  Provincial du Nord-Kivu.   Le  Ministre Provincial des Affaires Foncières  l’a  annoncé le vendredi 08 mai 2020  à la grande surprise  de l’opinion publique.  Cette  reprise en cascade d’une concession privée  par l’état congolais laisse perplexe plus d’un congolais au regard des documents officiels que possèdent le propriétaire Dunia Bakarani. L’affaire prend  une tournure  d’une justice populaire  couplée  d’une  autocratie  que s’offre le Gouvernement Kasivita.  Dunia Bakarani s’en remet à la Justice.

 Selon le Ministre Rodriguez Mbululi  Palia  cette Concession aurait  été spoliée depuis beaucoup d’années   par le Député Honoraire   Faustin Dunia Bakarani : «  le Gouverneur de province  s’est rendu compte que Mr Dunia Bakarani avait obtenu les titres dont les certificats d’enregistrements par moyens illégaux et a décidé de remettre l’état congolais dans ses droits » informe-t-il  C’est depuis  la semaine dernière que  le Gouvernement Provincial au  travers la bouche de son  Ministre Provincial des Affaires Foncières,  Rodriguez PALIA MBULULI,   a annoncé qu’ une Concession  d’une superficie de 350 hectares  servant  dans la production des semences améliorées dans le  territoire de Masisi en province du Nord Kivu  sont  confisqués par l’Etat Congolais.   Chose  dont  Dunia BAKARANI rejette en bloc  en brandissant   preuve à l’appui  qu’il est l’unique  et le seul  propriétaire légal. Il a   qualifié  cet acte  d’une campagne de diabolisation visant à salir sa modeste personne.

Dunia Bakarani  a tout pour prouver qu’il est   le propriétaire

Dans son  adresse à la Presse, le Député Honoraire du territoire de Masisi,  Dunia Bakarani  a montré noir sur blanc   qu’il est en possession   de tous les documents l’attestant qu’il demeure  l’unique  propriétaire de la ferme de Kisumu : « comme vous autres,   j’ai suivi la Conférence de Presse du Ministre Provincial des Affaires Foncières parlant de l’annulation de mes titres de propriété pour ma plantation de Kisumu » se désole-t-il en continuant que ,  je tiens à informer l’opinion publique que,  je ne suis pas d’accord avec ces affirmations du Ministre qui , sans doute  s’est trompé.  J’ai acquis cette concession conformément à la loi Congolaise, je ne sais pas sur base des quelles preuves, il  a confirmé  que,  je suis en possession des faux documents.  Parlant ainsi, il m’a  assimilé  de  spoliateur. Chose qu’il ne peut pas prouver  légalement et ceci tout simplement  vise à me salir a-t-il insiste. Pour ce détenteur de tous les documents fonciers, ça  fait longtemps depuis que certaines personnes   parlent du n’importe quoi sur sa concession  Kisumu. Ce jour,   c’est la énième fois que  je reçois la Presse pour éclairer l’opinion sur la manière dont j’avais acquis   ma plantation  Kisumu : «  en effet, il y a quelque temps que je me suis rendu à l’Office de Gestion des Dettes Publiques OGDEP en sigle et on m’a présenté les biens zairianisés en situation d’irrégularité et qui étaient en vente »explique-t-il en précisant qu’il s’est  procuré ce bien de valeur  comme tout citoyen  voulant pas une quelconque magouille.

Il ne va pas se laisser faire

C’est à ce niveau que,  je m’inscris à faux  contre la décision du Ministre Provincial des Affaires Foncières,  Rodriguez PALIA MBULULI qi ,  en lieu et place   de s’occuper des gens qui ne sont pas en règle avec l’Etat Congolais comme les  cas  d’autres n’ayant  mêmes  pas encore payés les dettes de l’Etat mais, hélas,  nous qui avons empirés nos dettes, sommes  victimes des mauvaises décisions par une main noire qui un jour sera connue  précise le propriétaire de Kisumu,  Dunia BAKARANI.

Ce compatriote  précise que,   tous les citoyens sont égaux devant la loi malgré sa position  actuelle dans la société, les autorités, Ministre ou  Gouverneur soient t-ils, il   reste  légalement propriétaire de la concession de Kisumu et il l’a acquis conformément à la loi.  Malgré que,   le Ministre a organisé  une conférence de Presse pour annoncer  l’annulation de mes titres de propriété.  Ceux-ci  en violation de la loi alors qu’il n’a pas  la  qualité moins encore  la compétence  car  il vient de passer à côté  de la plaque  en étant  en dehors de ses attributions officielles.

Il s’en donne à la Justice

Dunia BAKARANI ajoute  qu’il avait  saisie  le Tribunal de Grandes Instances de Goma, comme il y a séparation des pouvoirs en RDC, le Ministre Provincial des Affaires ne devrait  plus se mêler de cette affaire.  En dehors de cela ,  il soutient  être en  possession des Documents Officiels  de Basile OLONGO,  Vice- Premier Ministre de l’Intérieur instruisant  ces autorités locales    de lui  réhabiliter  dans ses Droits  et même le Gouverneur actuel. Mais aujourd’hui  le Gouverneur Carly Kasivita  outrepasse ses pouvoirs et  va au-delà des instructions de  ses Chefs directs  de  Kinshasa. C’est pourquoi,  le Député Honoraire et Président de la communauté Tutsi  du Nord-Kivu  se  remet à la justice qu’il espère  jouir  de toute son  indépendance. Il pense qu’agir ainsi  contre une personne couverte par la justice  et par les droits, est un acte pire et simple  d’un règlement de compte sans précédent. Cette affaire est comparable  à un arbre qui cache la foret et croit que la justice doit dire les droits avec comme conséquence  la réhabilitation  dans les droits à Dunia Bakarani Faustin. Il a fin  son speech  en relevant qu’il a été mainte fois contacté pour vendre ses terres, mais il n’a jamais   cédé à ces intimidations, mais aujourd’hui l’affaire prend des allures d’une justice de plus fort contre le moins faible. Il s’interroge enfin c’est cela un état des droits que prône avec toute bonne foi,  le Président de la République ?

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.