Now Reading:
Nord-Kivu – la condamnation de Vital Kamerhé : L’UNC dénonce ce qu’il qualifie d’une décision Bidon contre son Président National
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu – la condamnation de Vital Kamerhé : L’UNC dénonce ce qu’il qualifie d’une décision Bidon contre son Président National

Quelques heures après la condamnation de Vital Kamerhe  à  20 ans d’emprisonnement, la confiscation de tous ses biens datant de janvier 2019, le paiement de 20 millions de dollars  de dommages et intérêts.  L’inter- fédération de son parti politique  au Nord Kivu se désole de  ce jugement qu’il qualifie de bidon  et pense que c’est une justice   honte que   la RDC  vient de vendre au monde entier. Félix Tshisekedi aurait peur de respecter leur engagement, de voir Kamerhé comme  leur candidat en 2023 selon les accords de Nairobi. .

Dans une interview nous accorder ce samedi 20 juin 2020, Daniel Mambo Kakuru président inter- fédéral de l’UNC dit ne pas comprendre comment un tel jugement peut être prononcé dans un pays  qui se veut  disant d’ Etat de droit : «   c’est une mauvaise nouvelle pour nous,  disciples  du pacificateur Vital Kamerhe qui vient d’être condamné sans aucune preuve de culpabilité pouvant l’incriminer mais il vient de subir une humiliation voulue par ses ennemis qui se sont servis de la justice pour un règlement de compte »  insiste-t-il en ajoutant que,  ce n’est pas normal que cela se passe dans un pays démocratique.   Il redoute  que  les congolais vivaient  dans une dictature  qui ne dit pas son nom car appuie-t-il  que,  ce n’est pas la justice qui a condamnée Vital  Kamerhe ; mais  c’est plutôt  la politique politicienne qui vient de se dévoiler la face en RDC.

La RDC, loin d’être un Etat des droits

Pour lui, le pays est  loin d’être un Etat des droits comme disent les slogans Félix Tshisekedi, un procès politique  vient d’aboutir ce jour à la condamnation non fondée de Vital  Kamerhe. Il pense que,   ce procès avait  pour but de salir l’image de Kamerhe, de ne pas lui permettre de poursuivre avec sa brillante carrière politique qui plait à plus d’un congolais : «  ce procès n’est qu’un symbole  des politiciens véreux, qui s’en foutent de leurs engagements signés diment   et comptent à  barrer la route électorale pour Vital Kamerhé en 2023  car il demeure le plus populaire de tous » dénonce-t-il. Daniel Mambo Kakuru continue  que,  le Président de la République,  Félix Tshisekedi vient de sacrifier son grand allié Vital Kamerhe en l’emprisonnant au nom de ses intérêts égoïstes car selon lui, les deux partenaires du CACH s’étaient convenus de se soutenir mutuellement à la course de la magistrature suprême, Kamerhe avait respecté son engagement en 2018 mais Tshisekedi vient de créer un  obstacle pour ne pas se livre au  même exercice en 2023.

La demande de la Cour Constitutionnelle a été  rejetée

Ce dernier dit qu’avant  le prononcé de ce  jugement, le Ministère Public qui n’a pas été à la hauteur de ses fonctions. Il   n’a été que  pour  condamnation de Kamerhe. Au-delà de tout ça,  aucune preuve matérielle  n’a été prouvée  pour inculper  le condamné  Président National de l’UNC. A lui de conclure que tous les militants, sympathisants et cadres de l’UNC ont le devoir de rester calme et uni comme un seul homme car ils vont aller en  appel sera fait à la Cour  de Cassation  car la Cour Constitutionnelle a appui que  ce tribunal a été  incompétent pour  donner un verdict équitable  à ce procès, mais  ce tribunal est parti contre   tout ça  et a tué Vital Kamerhé Politiquement. Il promet  de saisir  des juridictions internationales sur ce dossier et croit toujours à l’innocence de Vital Kamerhe.Norbert Mwindulwa    

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.