Now Reading:
Nord-Kivu : Joseph Kabila offre 25 milles numéros matricules aux nouvelles unités
Full Article 4 minutes read

Nord-Kivu : Joseph Kabila offre 25 milles numéros matricules aux nouvelles unités

Plus ou moins 25 milles agents de l’Etat sont désormais admis sous le statut  de la fonction publique en  province du Nord-Kivu. Cette annonce a été faite par le gouverneur de la province du Nord-Kivu,  Julien Paluku lors de la cérémonie  des  signatures solennelles  ce vendredi 30 novembre  2018  à l’hôtel Ihusi. Cet arrêté portant  régularisation de la situation  administrative des  nouvelles unités du  Nord-Kivu  par le ministre d’Etat  et ministre de la fonction publique, Michel Bongongo

.ça été un  moment inoubliable pour l’autorité provinciale  qui a remercié le président Joseph Kabila  et le ministre d’Etat, ministre en charge de  la fonction publique  pour ce travail abattu.  Julien Paluku revient sur la lecture de cet arrêté «vu la nécessité d’urgence,  vu la proposition du secrétaire générale  à la fonction publique arrêté , article 1, sont admis sous statut aux différents grades , les agents des services publique de l’Etat  de la province du Nord-Kivu » lise-t-il en poursuivant  dont les noms et post-noms suivent , article 2 , les années des services passés par les intéressés à l’administration publique avant leur  mécanisation compte pour  leur carrière pour le calcul de leur pension de retraite . Dans son article 3, les secrétaire généraux  à la fonction chargée de l’attribution et celui de l’administration publique respectifs sont chargés d’exécution du présent arrêté qui entre en vigueur à la date de sa signature, fait à Goma le 30 novembre 2018, Michel Bongongo. Le ministre Bongongo a évité  le chef de l’exécutif provincial  à utiliser ce qu’il a qualifié de cadeau  du président Joseph Kabila  à bon père.  IL a ensuite appelé le bénéficiaire à un travail  bien fait.  Le ministre d’Etat à l’honneur, donne les condensés de ce dit arrêté «   toujours dans l’arrêté, il y a eu  une disposition dans l’article 2 , stipulant que,  tous les bénéficiaires  vont avoir droits  depuis qu’ils travaillent pour  l’Etat car quelqu’un qui a travaillé pendant 25 ans , obtient son numéro matricule , mais avec un grade de huissier ? » s’interroge-t-il  et d’ajouter que , cela est injuste . C’est la volonté de Joseph Kabila. Le ministre d’Etat Bongongo a attiré l’attention de l’assistance sur la faisabilité et l’opérationnalité de ce dit arrêté. Le ministre  a peu avant dévoilé la feuille de route du chef de l’Etat  qui reste la maitrise  des effectifs de la masse salariale, la mise  à la retraite et  le rajeunissement  de l’administration publique. A noter que, sur un million et trois cent mille  agents que compte la RDC,  trois-cent milles sont éligibles  à la retraite a souligné Michel Bongongo. Prenant la parole, la présidente de l’Union Africaine de la Jeunesse, Francine Mayumba a dans son chapitre  rajeunissement expliqué que,  cet arrêté concerne les ayant droits qui ont longtemps servi notre pays. Par ailleurs Madame Kapurusi, le chef de division provinciale de la fonction publique chargée du personnel administratif  a dans son speech, plaide pour que ses agents  soient vite fait mécanisés et la construction d’un immeuble qui abritera  le service de l’Etat  et celui de la division provinciale  de la fonction publique.  La  cérémonie  qui a fin très tard dans la soirée  à Ihusi a connu la participation  du vice-président de l’assemblée provinciale et du vice –gouverneur de la province, les ministres provinciaux, le maire de Goma  et certains chefs des divisions ainsi les cadres et agents de l’Etat congolais, visiblement tous en liesse.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.