Now Reading:
Nord-Kivu : Jean-Paul Ngaghangondi : « Ce n’est pas l’Etat Islamique qui attaque Beni ».
Full Article 2 minutes read

Nord-Kivu : Jean-Paul Ngaghangondi : « Ce n’est pas l’Etat Islamique qui attaque Beni ».

Le député provincial Jean-Paul Ngaghangondi s’étonne des  dernières attaques perpétrées par des présumés rebelles  ADF dans la  localité de Samboko Tsani Tsani, l’ancien triangle de la mort ce mercredi 23 mai  encours alors qu’il avait déjà prédit à  la population du Grand- Nord,  Un  mouvement suspect des ennemis malheureusement les services de sécurité n’ont pas suivi.

« Ce que moi, je ne comprends pas, comment après un jour seulement de cette attaque, l’on dit que c’est l’Etat islamique qui aurait revendiqué cette  attaque. Moi, je ne suis pas de cet avis ».s’indigne-t-il.  Selon cet élu de la ville de Beni, Il y a des informations qui circulent  et font état de l’incursion perpétrer par  l’Etat Islamique qui aurait  revendiqué  cette énième attaque de Samboko dans la nuit du mercredi 22 à jeudi 23 mai encours.

Il s’interroge sans cesse ?

Le député provincial  Ngaghangondi s’interroge étant qu’élu de cette partie de la province du Nord-Kivu  situé à plus ou moins 12 Km  à l’Ouest de Mayi moya. «  Nous, nous posons la question de savoir comment  L’Etat Islamique doit  revendiquer cette attaque ? C’était quand et par quel moyen de communication ? » Déclare-t-il.  Ce député veut à tout prix savoir tout afin de lever l’équivoque sur l’identité de ces présumés rebelles Ougandais qui écument l’Est de la RDC. Pour le rappel,  ces informations ont été données par  des sources officielles et qui parlent d’une revendication faite par les ADF. «  Je me demande comment ont- ils entré en contact avec eux, ils ont  fait une  incursion hier et déjà aujourd’hui, les autorités militaires parlent que ces gens-là,  ont revendiqué ces assauts » poursuit-t-ils en disant que, la population du Nord-Kivu  a besoin de savoir qui tue réellement à Beni ?

Les FARDC ne jouent pas bien leur rôle

Par ailleurs, cet élu du territoire de Beni met en cause les opérations militaires dans la  région de Beni. Pour lui, ces  opérations militaires très sérieuses doivent se poursuivre  menées. Il remarque que,  ce sont  des trêves sur le terrain qui s’observent et cela permet à l’ennemi de se réorganiser et revenir en force. L’Honorable Jean-Paul Ngaghangondi plaide enfin, pour les offensives sans arrêts des FARDC pour mettre  fin à cette nébuleuse ADF qui  en ville le  territoire et ville  de Beni.

Patrick Félix Abely

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.