Now Reading:
Nord-Kivu-Goma : les défenseurs Judiciaires déplorent l’arrestation de leur Syndic et préviennent les juridictions sœurs
Full Article 3 minutes read

Nord-Kivu-Goma : les défenseurs Judiciaires déplorent l’arrestation de leur Syndic et préviennent les juridictions sœurs

Me Frédéric Kigivi, syndic des défenseurs judiciaires au Nord-Kivu est   relaxé ce mercredi  06 Novembre 2019  après une brève détention de 24 heures  dans une prison de Goma. Ses collègues défenseurs Judiciaires et avocats  dénoncent  ce qu’ils qualifient de ‘’ règlement de compte’’ entre  les professionnels de justice. Ils mettent en garde ses détracteurs  car disent-ils , tout est prévu par la loi et ils doivent être esclaves de cette dernière.

Les Défenseurs Judicaires du Nord-Kivu ont été très en colère   ce mercredi  devant la Cour d’Appel  de Goma. A la base  de cette situation,  l’arrestation  de leur  Syndic, l’homme qui représente cette organisation  des  hommes et femmes  de la justice. 

Ils ont exigé sa libération

A cet effet ,  les Défenseurs Judicaires  ont  manifesté leur mécontentement  devant cette instance Judicaire précitée tenant ainsi des pancartes sur lesquels   l’on pouvait lire « nous voulons la libération du Syndic et les défenseurs Judicaires doivent prester au Parquet Général des Grandes Instances » brandissaient-ils  en dénonçant entre a manière dont leur confrère a été interpelé puis arrêté : «  nous résumons que c’est un règlement de compte cette manière de faire les choses dans la précipitation avec à la clé une humiliation de tout un corps judicaire car  Me Frederick  nous représente tous »  se désolent-ils .  Et Me René Kihunda d’ajoutant  aux paroles de ses confrères très en colère, c’est de l’arbitraire tout ça, s’ils l’ont fait aux défenseurs Judicaires, demain ça sera  le tour des avocats car  personne n’est épargnée  par leur façon  d’agir  dans la précipitation  et nous nous devons  de respect mutuel et de la considération  entre nos composantes.

Ils ont eu gain de cause

 Ces hommes en toge noir  ont réellement exprimé leur désarrois  pacifiquement  en exigeant la libération sans condition  de l’un de leur  jusqu’en obtenir  vers la mi-journée de ce mercredi   devant les installations de la Cour d’Appel  de Goma. Les Défenseurs  Judicaires ont  terminé leur déclaration par la suite en rappelant à leurs confrères  prédateurs à ce conflit d’intérêt qu’ils sont  tous,  régis par la même loi de la RDC et  ce qui est arrivé au Syndic  Frederick  peut arriver  aussi au bâtonnier du Nord-Kivu  si rien n’est  fait  : «  nous sommes tous esclaves de la loi et c’est  cette loi qui va nous départager entre le Parquet Général et le Corps des Défenseurs Judicaires »  a déclaré Me René Kihunda, le porte-parole des Défenseurs Judicaires  dans cette manifestation  pacifique.  Au final, ils ont parvenu à obtenir gain de cause  avec la libération  de Me  Frederick Kigivi, syndic au Nord-Kivu. L’affaire reste donc  à suivre.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.