Now Reading:
Nord-Kivu : Des pêcheurs Ougandais, arrêtés pour violation des frontières lacustres
Full Article 2 minutes read

Nord-Kivu : Des pêcheurs Ougandais, arrêtés pour violation des frontières lacustres

Trois pêcheurs Ougandais  ont été arrêtés dans la nuit de mercredi à ce jeudi  21 mai 2020. Ces derniers  sont reprochés par les marins congolais  du lac Edouard  de violer les frontières lacustres  entre la République Démocratique du Congo et l’Ouganda.  A en croire le Secrétaire exécutif  de la Fédération  des Pêcheurs Individuels du Lac Edouard, cet incident  est consécutif à l’intervention  à l’arrestation également  des marins Ougandais  de 29 pêcheurs congolais  au niveau de Kagezi.  Ces pêcheurs de la RDC ont été aussi inquiétés par le même motif  dont la violation des eaux Ougandaises. Josué Mukura  appelle les autorités congolaises au balisage  de la frontière liquide entre les  deux pays sur le lac Edouard. Il en parle plus : «   il ya 29 pêcheurs qui sont arrêtés et torturés par  les marins Ougandais  et à ce jour, notre marine arrête également les pêcheurs Ougandais. Les pêcheurs sont arrêtés de deux côtés » déclare-t-il en poursuivant nous demandons que l’accord bilatérale signé par  les deux pays en Ouganda  soit mis en application. Ceci permettra de baliser la frontière lacustre  entre nos pays respectifs afin de mettre en évidence une force conjointe entre les deux pays  frères avec comme conséquence, assurance de la sécurité dans cette zone frontalière du lac Edouard. Il faut dire que, en respectant les mesures barrières contre le COVID-19, les marins Ougandais ont tabassé  les pêcheurs congolais  et procédé à la saisie de leurs  matériels des pêches  avant de les relâcher. Mais, les trois sujets pêcheurs Ougandais  sont détenus dans un cachot congolais aux alentours du lac Edouard.

Norbert Mwindulwa  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.