Now Reading:
Nord-Kivu : Dauphin Mawazo Shungamali, élu nouveau Délégué de la Province au Conseil Supérieur de la Magistrature de la RDC
Full Article 4 minutes read

Nord-Kivu : Dauphin Mawazo Shungamali, élu nouveau Délégué de la Province au Conseil Supérieur de la Magistrature de la RDC

La Province du Nord-Kivu a un nouveau Délégué Supérieur au conseil  de la Magistrature  de la RDC, il  s’agit du Procureur Dauphin  Shungamali  Mawazo. Il a été élu par ses collègues magistrats du ressort du Parquet Général  du Nord-Kivu.  Certains de l’intérieur de la province ont voté par  des SMS et il a eu raison face à son collègue du Parquet des Grandes Instances  de  Beni ,  le Magistrat Blaise Mastaki  Pascal .  Dauphin Mawazo va lutter pour l’application de la loi portant le statut des Magistrats.

C’est dans la démocratie et la transparence la plus totale  que Blaise Pascal Mastaki, un challangeur  très influent au  nouveau Délégué   au Conseil Supérieur de la Magistrature a obtenu 19 voix sur 54 et son adversaire en eu 35.  L’élu Dauphin Mawazo, l’actuel  Procureur  de la République au Parquet de Goma est élu  nouveau  Délégué de la Province au Conseil Supérieur à  la Magistrature.  A ce sujet , il  soutient  que  malgré  le jeune –âge de son conçurent  sur ce poste ,  le Magistrat Blaise-Pascal a eu des résultats inattendus  et le félicite : «  le collègue Blaise-Pascal a raflé 19 voix sur  un total de 54  votants malgré qu’il soit à l’intérieur de la province  et moi, j’ai gagné avec 35 voix  me confiées par  nos collègues de toutes la province. C’est pourquoi, je profite de ce micro pour leur dire  merci » déclare-t-il.

Il va porter haut les difficultés de ses pairs

 Le nouveau Délégué compte axer  son mandat sur la lutte pour l’application  de la loi organique portant  le statut des Magistrats.  Il révèle que, depuis l’existence de cette loi,  les Magistrats ont des obligations et des droits, mais curieusement, ce sont les obligations qui sont mises au premier plan au détriment des Droits.   Le Procureur Dauphin Mawazo souligne à cet effet  qu’on ignore complètement leurs Droits légitimes. Il a énuméré certains de leurs  Droits  omis  notamment  droits  au logement, au soin de Santé,  au transport   , aux indemnités de logement … mais aussi il y a problème sérieux dans la promotion des magistrats, des affectations de ces derniers   au niveau du Conseil  Superieur de la Magistrature  qui selon toujours lui, se fait d’une manière sélective.

  Il souligne que, lors de nouvelles assises de ce dit Conseil  où  il sera désormais invité,  Dauphin Mawazo  ne doit aménagé aucun effort  pour dénoncer toutes ces injustices  afin que les choses puissent bouger  et d’en obtenir une magistrature forte , à l’abri des critiques  de tout  genre. Il a fini par remercié ses collègues magistrats du Ressort de la Province du Nord-Kivu, votant pour lui et  promet à ceux-là qui ne l’ont pas élu d’être le Représentant de tous  car  c’est la démocratie  qui a triomphé  au travers leurs choix  divergents. «  nous voulons leur dire merci pour nous avoir placé leur confiance , nous irons-là  pour mener des démarches collectives et pas nous promener à Kinshasa et ferons  en sorte que   tout le monde se retrouve  dans  nous »  insiste-t-il et d’ajouter qu’il va  porter la voix plus haut  aux  problèmes spécifiques des Magistrats du Nord-Kivu , qui selon lui sont  différents d’autres Magistrats  d’autres provinces  de la RDC au vu de leur particularité.

Qui est Dauphin Mawazo ?

 Diplômé en Droits  Privés et Judiciaires  de l’Université de Lubumbashi. Le Procureur de la République au Parquet de Goma,  Dauphin Mawazo   Débuté son parcours  à 1997   par un Concours de recrutement  pendant la période   du feu Président de la République  Mzee Laurent Désiré Kabila, après  ce dit Concours, il sera  nommé Magistrat et Substitue du Procureur de la République. Il sera  affecté au parquet  des Grandes Instances de Lubumbashi  où il a travaillé pendant  dix ans  donc de 1999 à 2009. Il va par la suite  obtenir sa première mutation comme Substitue du Procureur de la République au Parquet des Grandes Instances   d’Uvira dans la province du Sud-Kivu. Il  va y  travailler pendant une période de trois ans   pour être muté à Kamituga, dans la même Province. Après ses 14 ans   passés au grade  de  substitue  du Procureur de la République,  Dauphin Mawazo Shungamali va se voir remercié en 2013   à son nouveau grade  du Premier Substitue  du Procureur de la République. Il sera ainsi nommé  de nouveau comme Chef du Parquet  près le Tribunal de Paix  de Kamituga.    En 2016,  son travail   sera reconnu et il sera monté en grade comme le nouveau  Procureur de la République  affecté au Parquet de Grandes Instances  de Kamituga.  C’est le  25 mai  2018, il a plu à sa plus haute hiérarchie  de lui affecté  à ce même grade du Procureur de la République  au Parquet de Grandes instances de Goma où il gère les affaires judicaires de mains de maître.Norbert Mwindulwa    

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.