Now Reading:
Masisi : l’APLCS refait surface et se réorganise à Kashebere
Full Article 2 minutes read

Masisi : l’APLCS refait surface et se réorganise à Kashebere

Le Chef de Groupement de Luberiki  alerte les autorités compétentes sur l’arrivée massive  et la présence de combattants de l’Alliance  des Compatriotes pour un Congo Libre  et Souverain dit APCLS dans  sa juridiction compétente. Mwami Alexandre Bamongo  l’a dit lors d’une interview téléphonique nous accordée  ce lundi 14septembre 2020.  

 Ces bandits armes sont venus du territoire de Masisi et viennent ainsi d’installer  leur base de nouveaux dans les collines surplombant  la localité de Kashebere a affirmé cette autorité coutumière au bout de notre fil.  Cette milice dont tout monde connaît, elle est dirigée par Janvier Kalahari tente de nouveau une réorganisation  pour commettre des nouvelles atrocités contre des populations sans défense   dans le groupement de Luberiki.

Des autorités, très inquiètes

 Le Grand Chef coutumier Alexandre  Bamongo  l’a dit ce 14 septembre 2020   lors d’un entretien nous accordé au téléphone : «  depuis cela une semaine, il ya eu  une arrivée massive des éléments incontrôlés de l’APCLS  de Masisi et sont passés directement dans notre colline qu’on appelle  Muhanga et ont érigé leur campement  et s’y trouvent pour l’heure » déclare-t-il en ajoutant qu’il a cru que  le déroulement des EXTAT seront perturbés, mais grâce à Dieu tout s’est bien déroulé. Ce responsable pense qu’aux côtés de la population,  celle-ci devra constituer une menace très sérieuse. Leur nouvel emplacement, est un endroit ou  est situé presque la majorité des champs de la population locale, un autre motif d’inquiétude  de la population qui ne sait plus à quelle armée se confiée. Notre source soutient que, la période culturale  à commencé  dès ce mois de septembre et leur présence va constituer une menace serieuse  contre cette population  qui ne vit que par ses activités champêtres. C’est la raison pour laquelle, Mwami Alexandre  a alerté le Gouverneur Carly Kasivita  pour  le  prévenir ce danger  se profilant devant ces paysans  sans défense.  La porte parole de la 34 e région militaire, Major Ndjike Kahiko n’a pas  accepté à nous répondre.  Il a encore joué à la politique de la chaise vide.

Trésor Kamavu   

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.