Now Reading:
Lutte contre la COVID-19 au Nord-Kivu : Quand les Autorités Provinciales portent la casquette des sensibilisateurs
Full Article 3 minutes read

Lutte contre la COVID-19 au Nord-Kivu : Quand les Autorités Provinciales portent la casquette des sensibilisateurs

 Les autorités provinciales accompagnées des forces  de l’ordre  ont poursuivi  leur  bouclage ce  jeudi 13  Aout 2020  dans les rues de  Goma  tôt le matin. Un bouclage dit général afin d’obliger la population  à respecter les mesures barrières.  Ceci, dans le but de prévenir la propagation et la contamination de la pandémie au COVID-19 en province du Nord-Kivu. Le Ministre David Kamuha a pris le devant pour sensibiliser  ses administrés.

le Ministre de Transport aussi dans la lutte contre la Covid -19

 Des ministres Provinciaux, maire de la ville ainsi  que  les bourgoumestres aux côtés des  éléments de la   police  de Goma pour faire respecter le port obligatoire des cache-nez. Des véhicules privés, des piétons  ainsi que des transports en commun ont été passés  en peigne fin pour  voir si ces derniers ont porté  les masques et faire respecté   les mesures barrières.

David Kamuha prend le devant pour sensibiliser

le Ministre Provincial de l’Enseignement Prisca Lwanda en oeuvre aussi

Nous avons été à la suite du Ministre Provincial des Finances et Mines, David Kamuha  Musubaho  a prêché à ses administrés  l’importance de se protéger et protéger les autres : « si vous portez les cache-nez, vous vous protégez en même temps que vous protéger vos proches ainsi que vos familles respectives contre cette maladie au Coronavirus qui reste une réalité  dans notre province. » sensibilise –t-il en poursuivant que  des vies humaines sont décimés  à Goma et ses alentours  par cette maladie, mais parce qu’on n’a pas la culture de filmer nos morts comme ailleurs sinon, on montrerait  comment les gens sont entrain de mourir à petit feu de cette pandémie.  Uniquement des personnes n’ayant pas respectées ces mesures  ont été conduites  au stade des volcans  pour  y passer toute la journée,  une sanction punitive  qui fait à ce que  ces récalcitrants  n’ont pas fait leur travail quotidien passant ainsi toute leur journée à ce stade. Des personnes trouvées devant ce stade  soutiennent que, les autorités doivent trouver une sanction plus lourde que  les détenir momentanément dans ce stade sans pour autant  leur demande des amandes.

Des amandes devraient faire peur

ils sont fideles au poste , les Ministres Provinciaux du Nord-Kivu

 Qui selon eux, ces amandes suivis des sanctions pourront faire à ce que personne entre eux ne puisse plus sortir sans  porter son cache-nez. Ils en parlent,  André Kanku en est l’un d’eux  : «   beaucoup de gens comprennent difficilement, c’est pourquoi, les amandes ont leur importance, je suis tiqué de voir qu’il des personnes arrêtées  pourtant les autorités ont prévenu à ce sujet, ça c’est  de la négligence  et ils mérité le bateau en lieu place de la carotte  » souhaite-t-il  il faut dire qu’aucune amande ne sera versée par des personnes récalcitrantes  a assuré  Maitre David Kamuha, Ministre Provincial des Finances et des Mines au Nord- Kivu. Ce responsable politique espère qu’à leur  sortir du stade des volcans ce soir, ces  fauteurs seront à leur tour  des sensibilisateurs  leurs entourages ou proches  en faveur de respect des mesures barrières.  Pour tout dire, sur le 39 nouveaux cas au COVID-19 enregistrés  en République Démocratique du Congo  ce mardi dernier, 29   de ces cas sont  confirmés  et  en province du Nord-Kivu.  Une Province chère à Carly Nzanzu Kasivita, le Gouverneur de la Province. A  cet effet, le Nord- Kivu  passe la barre de plus que 400 cas  confirmés au COVID-19  et la situation est loin d’être maitrisée par les services sanitaires.

Norbert Mwindulwa.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.