Now Reading:
L’indépendance de la RDC : La Jeunesse Ensemble au Nord-Kivu dresse un bilan sombre de la situation politique
Full Article 3 minutes read

L’indépendance de la RDC : La Jeunesse Ensemble au Nord-Kivu dresse un bilan sombre de la situation politique

La Jeunesse Ensemble Pour le Changement  ont évalué  la situation politique de la RDC ce 04juillet 2019 au bureau provincial du PND.C4étai à l’occasion du 59e anniversaire  de l’Indépendance  de notre pays.  Ils ont honoré la mémoire de leur camarade tué par balle  dernièrement à Goma, félicité Moise Katumbi pour son retour, condamné Martin Fayulu qui ouvre une guerre  de leadership selon eux et fustigé pour avoir invalidé leurs députés nationaux.

C’est au cours d’un point de presse que, la Jeunesse LAMUKA Nord-Kivu  s’est prononcée sur les engins de la politique actuelle  du pays. Selon le Secrétaire de La Jeunesse Ensemble pour le Changement au Nord-Kivu, la Police Nationale Congolaise doit garantir à la population congolaise, les libertés d’opinion et de manifestation en publique. Cela fait suite à l’assassinat de leur camarade  Paluku Kamala dit Défao, tué à bout portant ce 30 juin dernier  par un élément  indiscipliné de la PNC lors d’une manifestation pacifique.

Que le responsable répond de ses actes

 Elle appelle les autorités congolaises à ouvrir une enquête pour que le fauteur soit jugé de ses actes. Elle regrette également le fait que, leur leader maximum, Moise Katumbi ait été  victime des poursuites  délibérément fabriquées par  le pouvoir de Joseph Kabila. Ces poursuites qui ont fait à ce que, Moise Katumbi ne soit pas retenu comme candidat à la présidentielle du 30 décembre  dernier,  Fazili Lifo Kimwanga en parle «  Mr Kabila  a fait de Moise Katumbi son prisonnier personnel au point de l’empêcher  à participer à ses devoirs fondamentaux, les élections, quelle aberration pour notre démocratie » se désole-t-il. En poursuivant qu’on se félicite  d’avoir lutter et obtenir  son retour au pays sans condition.  

Une guerre de positionnement au sein de LAMUKA

 Ces jeunes  font savoir à l’opinion que,  Moise Katumbi  a soutenu bec et ongle  la candidature de Martin Fayulu à la présidence de la République au compte de la plateforme politique Ensemble pour le Changement, mais hélas, certains leaders de leur coalition tendent à créer  un malentendu qui conduit tout droit la plateforme LAMUKA à des divisions sans précèdent. Elle fustige le fait que, Martin Fayulu  a ouvert une guéguerre de leadership  au sein de LAMUKA, qui selon eux, a fait de ce dernier ce qu’il est aujourd’hui. La jeunesse LAMUKA soutient que Fayulu se lance en solo politiquement  et dans un trou noir  à la quête d’un poste  au près du pouvoir du président Félix Tshisekedi.

Moise doit être libre de circuler

Ces jeunes politiciens appellent à cet effet le président de la RDC à autoriser  le survol du jet privé de leur leader afin qu’il aille rencontrer les tiens dans les restes des parties de la RDC. Ils continuent à souhaiter voir Salmon SK Della  revenir au pays des ancêtres sans condition «  nous voulons voir notre camarde et président national de PND retourné dans le pays des grands parents par l’obtention de son passeport. Un passeport qui fait débat depuis quelques temps donc d’ailleurs le Président de la République s’est prononcé en faveur » déclarent-t-ils en  qu’ils décrètent une trêve dans cette réclamation de passeport en attendant de voir si la déclaration de Félix Tshisekedi  n’est pas un dupe. Cette  jeunesse a fini par  condamner les invalidations  de mandat de leurs élus nationaux  par la Cour Constitutionnelle. Ils affirment que, la CENI a été incapable de produire des procès-verbaux  du bureau de vote par bureau de vote afin de laisser bien que cette justice injuste soit faite.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.