Now Reading:
L’honorable Jérôme Bonane Lusenge : « vers un rétablissement de paix dans la partie Nord de la province du Nord-Kivu ».
Full Article 4 minutes read

L’honorable Jérôme Bonane Lusenge : « vers un rétablissement de paix dans la partie Nord de la province du Nord-Kivu ».

Le Député National Bonane Lusenge Jérôme  revient d’une mission parlementaire dans la partie Grand-Nord de la province du Nord-Kivu.  Il a qualifié son voyage professionnel d’une réussite totale.  Le responsable des opérations SOKOLA I  a été remplacé  avec  ses troupes à la satisfaction de la population. Il soutient que le Nord-Kivu va vers une solution durable  à sa préoccupation sécuritaire. Il l’a dit ce vendredi 06 septembre 2019 à l’Aéroport International de Goma.

«  nous revenons d’une mission parlementaire pour aller présenter à la population le nouveau chef de commandement militaire des FARDC dans la partie Grand –Nord, ce que nous avions obtenus à travers nos plaidoyers auprès du  chef de l’état Congolais »se réjouisse-t-il en continuant qu’ils étaient là,  avec leurs bases respectives, un accord de changement le chef du commandement militaire SOKOLA I  ainsi que ses hommes des troupes.  En effet, la population de cette partie de la province  avait exigé  à leurs représentants à tous les niveaux de les obtenir  un changement de ses éléments qui étaient  cantonnés dans le Grand –Nord depuis cela plusieurs années  et  beaucoup parmi eux, se sont  déjà trempés  dans les affaires de tous genres notamment, le commerce de bois, des minerais, alimenter le climat de l’insécurité en vendant des armes et des tenus aux miliciens ADF,  tuent la population civile sans défense.  Pendant la période de la propagande électorale, le Président Félix Antoine Tshisekedi avait promis de le faire une fois élu et même  de ramener l’État-major Général des Forces Armées Congolais dans la partie Grand-Nord  de la province afin de finir une fois pour toute avec ce festival de massacre  dans les territoires et villes de Beni , Butembo, Lubero…  chose faite aujourd’hui grâce à la pression des certains  élus nationaux  de cette partie de la RDC dont l’honorable Jérôme Lusenge Bonane. Comme déjà la mission est une réussite, l’élu de Lubero.

Jérôme Lusenge a fait une opération séduction

 Jérôme Lusenge est resté dans ses fiefs notamment à Beni et à Lubero pour sensibiliser ses électeurs à consommer le mariage désormais entre les  FARDC- la Population. Il en dit plus « il a été de notre devoir de sensibiliser la population à adhérer à cette démarche afin d’accompagner volontairement notre armée loyale.  Dieu-merci car notre population a accepté de collaborer afin de signer partout où l’ennemi sera caché et les moyens ont été mis à la disposition de nos militaires pour vaincre cette guerre » s’en félicite-t-il et d’ajouter aucune force d’ADF ne peut faire face  à cette force que le président de la République a mis à la disposition des FARDC.

Les groupes armés n’ont été oubliés

 Ces élus ont aussi sensibilisé les groupes armés de déposer leurs armes car selon l’honorable Jérôme Lusenge, les guerres que mènent ces groupes Mai mai ne profitent pas à la République moins encore à  ses filles et fils d’où  la nécessité de leur intégration  et insertion soit dans l’armée régulière, soit dans  la vie sociale a-t-il renchéri. Le député national Jérôme Lusenge a fini par appelé la population  de Goma accueillir cette démarche à cœur joie et à s’unir comme un seul homme pour dénoncer le mal qui favorise la tuerie des populations civiles sans défenses. «  nous devons faire cette démarche , notre démarche à tous, si , une milice  tue, pille et vole et viole  , nous  ne  devons  pas commencer à savoir s’il est de quelle communauté, un fauteur de trouble  est un ennemi de la paix, n’a pas de communauté  et il doit être considéré comme tel… » Insiste-t-il en soulignant que, dans toutes nos communautés, il y a des brebis galeuses d’où il faut les dénoncer auprès des services compétents  sans regarder  leurs considérations tribales pour que nos services,  rétablissent une paix durable à l’intérêt de tous.

Alfred Tsongo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.