Now Reading:
L’honorable Jeannette Mapera : « si l’on demandait mon avis, je dirais, arrêtons d’abord avec le Festival Amani car il ne nous apporte pas la paix »
Full Article 3 minutes read

L’honorable Jeannette Mapera : « si l’on demandait mon avis, je dirais, arrêtons d’abord avec le Festival Amani car il ne nous apporte pas la paix »

 La  Députée Nationale Jeannette Mapera, élue de Lubero ne voit pas l’importance de Festival  Amani. Elle soutient que, derrière ce festival, il y a d’autres choses qui se font et qui n’ont rien avoir avec la paix moins encore d’intérêt général de Kivucien. Elle a dit ce dimanche à l’aéroport International de Goma lorsqu’elle partait pour ses vacances parlementaires.

La Député Nationale  Jeannette Mapera  est  arrivée  ce dimanche 09 février à Goma pour communier ensemble avec ses électeurs  de Lubero.   Elle affirme venir recueillir des problèmes qui minent sa base électorale et voir à quelle mesure, elle peut les ramener à l’Assemblée nationale dans  le but de faire des plaidoyers et chercher des solutions durables  à ces problèmes.

Le Festival Amani n’à rien avoir avec la paix

l’honrable Kavira Jeannette Mapera salue ses camarades à l’aéroport de Goma

 A la question de savoir comment analyses-t-elle  la situation de la recrudescence de l’insécurité dans sa province natale, et en même temps que,  le festival Amani  appelle le monde dans la capitale du Nord-Kivu pour fêter la paix à travers la musique ? La femme de fer, Jeannette Mapera  pense que, ce problème est très complexe car  sa province reste victime de l’insécurité généralisée et chacun veut tirer son épingle du jeu. Elle souligne que le Festival Amani est une bonne initiative au début  car c’est la symbiose, la rencontre des jeunes de partout au monde  et des pays de grands lacs.

Ce festival n’est un semblant de paix

Elle fait le point sur l’objet de sa présence à Goma

Mais hélas,  ce que,  cette élue  du peuple ne comprend pas en analysant la 7e édition du Festival Amani, est-ce que,  les congolais ont-ils trouvé un semblant de paix avec ce festival ou c’est de la poudre jeter sur les jeux de la jeunesse du Nord-Kivu ? « Il y a toujours cette histoire –là, festival de ceci, concertation de cela, dialogue de… et ceux-ci se font malheureusement au Nord-Kivu où des populations sont abandonnées à leur triste sort et aucun changement n’est enregistré sur la sécurité de population »  insiste-t-elle  en poursuivant qu’il y a peut-être chose qui est cachée derrière le Festival Amani.  L’honorable Jeannette Mapera a été ministre Nationale de Culture et  à ce titre,  elle pense jusqu’à ce jour qu’elle devrait dire la  bienvenue à Festival Amani, mais  si le peuple  demandait son opinion, elle allait dire arrêter d’abord avec dit Festival  Amani  afin qu’on cherche et retrouve la paix  pour qu’on la célébrer au final.

Parfois ce festival enregistre aussi  des chaos                  

 Elle dénonce le fait qu’on a déjà tué, kidnappé les festivaliers, une question qui met encore  sur table la raison  d’existence du Festival Amani car dit-t-elle, là où  il y a la paix, on ne peut enlever ou tuer les participants. Elle souligne qu’il y a quelque chose qui se cache derrière ce festival Amani.  Il faut dire que, le Festival Amani ouvre ses portes  le vendre prochain jusqu’au dimanche et attend 36 milles festivaliers  chaque jours. Ce qui ouvre la question  d’utilisation de  frais d’entrer et de sponsoring  qui selon d’autres observateurs profiterait à des organisateurs. Un festival que d’autres considèrent comme du business pour se procurer de l’argent.

Rose Kashala

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.