Now Reading:
Le Patron des FARDC : « la situation sécuritaire s’est rétablie à Bunia, Beni ainsi qu’à Goma »
Full Article 3 minutes read

Le Patron des FARDC : « la situation sécuritaire s’est rétablie à Bunia, Beni ainsi qu’à Goma »

Le Chef d’Etat Major Général  des FARDC est arrivé ce vendredi 18 à Goma. Le General Celestin Mbala Musese revient d’une mission de travail  dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.  Il a été accueilli  par des honneurs  dignes  de son rand de la part de ses hommes de troupes et quelques officiers de haut rang de l’armée loyaliste  à l’Aéroport International de Goma.il dit avoir laisser la situation  sécuritaire très calme.

Le Patron des FARDC a été accueilli par ses hommes à Goma ce vendredi 18 septembre en cours à l’ Aéroport International de Goma

Selon, le Porte-parole Militaire des FARDC, le Général Léon Kasonga,  il vient de faire un état de lieu général  dans l’Est  de la République notamment à Bunya, Beni et  veut s’enquérir de la situation  des armés  et de la sécurité à Goma. Le Général Léon Kasonga en parle : «  le patron des armés de la RDC  est à Goma , la territorialité des armées , c’est l’ensemble du territoire national et donc , il y a des unité de l’armées dissimulées à traves le pays  pour la protection  de la population et leur bien’ » déclare-t-il en ajoutant qu’il  est en mission d’inspection de commandement afin de voir comment ils se comportent sur le terrain , comment les FARDC protègent la population et de  quelle manière ,  ils la protègent ?

La situation redevenue normale

 De son passage  à Beni, le Général Celestin Mbala dit à voir laissé la situation sécuritaire sous contrôle de l’armée régulière  car les activités économiques reprennent leur cours normal  dont le commerce, les constructions des nouveaux bâtisses bref la vie reprend son cours normal : «  l’axe Mbau Lubero –Kamango, le génie militaire  construit à Mbau, en direction  de  Nobili vers la frontière Ougandaise. Toutes les activités ont déjà été rétablies   dans ce coin de la République » se réjouisse-t-il  et à Bunya, la situation sécuritaire est au bon fixe  car il est interdit aux hommes non revêtu  de la qualité non militaire de  porter des armés et se promener en tenue militaire  ainsi que celle de la police. Il a été aussi demandé  formellement aux operateurs économiques  de ne plus ’utiliser les militaires dans les carrés miniers  en titre de gardiennage. Pour ce haut responsable de l’armée de la République Démocratique du Congo met en garde quiconque osera  de le faire  : «  tout celui qui  se trouverez dans ces genres  d’activités  répondrais devant la loi  sans aucun autre force de procès et les militaires sont interdits de porter des armés en dehors des heures de services sinon, ils subiront la rigueur de la loi »  insiste-t-il

Nobert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.