Now Reading:
L’Afrique-Centrale/Goma : Le PNUD organise un atelier pour promouvoir des microcentrales hydroélectriques et l’accès à l’électricité
Full Article 3 minutes read

L’Afrique-Centrale/Goma : Le PNUD organise un atelier pour promouvoir des microcentrales hydroélectriques et l’accès à l’électricité

Au total , huit pays de l’Afrique Centrale  notamment le Burundi, le Cameroun, le Congo Brazzaville , la RDC, le Guinée Equatoriale, le Centre-Afrique, le Sao-Tomé et Principe et le Rwanda se sont réunis au tour d’un atelier technique  de soutien aux projets  de promotion Mini et Micro Centrales Hydroélectriques  Cet atelier va durer quatre jours.  Il a comme thème « éclairer  l’Afrique Centrale, c’est possible ».

vue de la salle ou se tient l’atelier à Ihusi Hôtel à Goma

C’est le ministre provincial en charge de l’administration des territoires, Valérien Mbaluturandi  a ouvert cet atelier à Goma, en province du Nord-Kivu. Dans son speech, ce responsable politique a soutenu que, les 8 pays  de l’Afrique Centrale  ont en commun un immense potentiel en source d’énergies renouvelables, mais affichent tous un faible taux d’accès  à l’électricité. C’est pourquoi, il affirme que, l’inverse de ceci, ces pays doivent s’engager à mutualiser leurs expériences et  mettre leurs efforts en commun pour accélérer l’accès  à l’électricité dans cette région, afin de transformer la vie des communautés rurales.

Le PNUD, au cœur de l’organisation

Ces assises sont organisées par le Programme des Nations Unies  pour le Développement PNUD en sigle, à travers  le Bureau de Soutien  aux Politiques(BBPS) et le Bureau pays /RDC en partenariat  avec le gouvernement  de la RDC. Cet atelier  a pour objectif de mobiliser une assistance technique robuste pour accompagner  les projets énergies portées par les différents pays  dans le  but de permettre l’accès à l’électricité  aux populations  vivant dans les milieux ruraux et défavorisées à renchérie la cheffe   de bureau  de PNUD  Zone Est, Oana Mihai.  A la question de savoir si cet atelier aura-t-elle une particularité par rapport à d’autres déjà tenus en RDC, la cheffe du PNUD Zone Est   a ajouté que «  de manière spécifique, il devra permettre d’évaluer  les progrès réalisés par des pays engagés dans ce projet  et identifier  les principaux écueils auxquels font face ces différents projets et aussi de partager les expériences acquises, meilleurs pratiques développées afin de proposer  un mécanisme d’appui efficace » explique-t-elle.

Unir pour trouver des solutions

Par ailleurs,  ces assises de trois jours,   réunies une cinquantaine des participants constituant ainsi des délégués des pays précités, en charge de l’électrification rurale, des experts en énergie des bureaux PNUD, des conseillers techniques régionaux du PNUD, des opérateurs économiques et des délégués  des communautés. Selon les organisateurs, les échanges techniques devront être ponctués  par une visite  de terrain dans le souci d’apprécier la complexité des défis des réalités de ces dits projets. Notons que, la dernière journée, le 05 juillet en cours sera dédiée à la RDC, notre pays.  Elle aura l’honneur  de présenter  les grandes initiatives  visant à apporter des solutions adaptées  pour l’accès pour tous  à l’électricité.  Cette journée finale aura comme objectif,  faire connaitre les avancées  du pays, nos opportunités d’investissements  dans le secteur de l’énergie dans la région de l’Est  du pays  et  mobiliser  les partenariats  techniques  et financiers  d’accompagnements.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.