Now Reading:
La Recrudescence de l’Insécurité au Nord-Kivu : L’honorable Promesse Matofali invite le Ministre provincial de l’intérieur pour des explications
Full Article 3 minutes read

La Recrudescence de l’Insécurité au Nord-Kivu : L’honorable Promesse Matofali invite le Ministre provincial de l’intérieur pour des explications

 La situation sécuritaire  préoccupe haut point le Député provincial Promesse Matofali.  Ce  lundi 19 octobre  en cours  d’une plénière il a soulevé une interpellation  contre le Ministre Provincial en charge  des affaires intérieures  et de la Sécurité.  C’ ‘est  une interpellation  pour qu’il explique aux élus que fait-il  réellement   pour  faire face  à cette situation ?  Et  voir aussi  comment ensemble,  ils peuvent trouver des stratégies pour  résoudre ce problème.

Selon l’élu de Butembo,  l’honorable Promesse Matofali, il ne se passe pas un seul  jour,  sans qu’on enregistre un nouveau cas  de mort dans les six territoires de la province du Nord-Kivu.  Le  Député   Promesse a  donné l’exemple typique, celui d’une fusiade  au niveau de l’entrée présidentielle  qui a tourné aux vinaigres causant ainsi   trois  morts à  9h00 du matin de ce lundi  19 octobre 2020 à Goma .  «  Aujourd’hui ,   trois personnes viennent d’etre tuées à bout portant  dans leur parcelle au niveau  de Alanine, en pleine journée  et  pas plus qu’avant-hier deux cambistes ont été fusiés et ont succombé de suite de leur blessure »   explique-t-il en ajoutant  cet état de chose  est signalé  à Beni où on continue à égorgé nos concitoyens , à Rutshuru où l’on kidnappe  nos compatriotes  avec à la clé  une demande de rançon , à Butembo , n’en parlons même pas et à Walikale , la population a vidé leur village pour d’autres  milieux un peu  sécurisés. Avec ces mouvements de déplacement important  de la population, la situation humanitaire  se veut aussi compliquée pour ces paisibles citoyens.

Les élus ont déjà deux ans à l’Assemblée Provinciale  

Dans deux ans  déjà  au sein de l’Assemblée Provinciale  du Nord-Kivu, cet élu  fait parler de lui ,  au travers ses prestations de parlementaires qui selon  les observateurs lucides  sont côtés  avec une mention  de  distinction. C’est aussi cela, le travail qui l’a abattu ce jour, le Député Promesse Matofali  « Vous savez que, la province du Nord-Kivu traverse des situations très inquiétantes  sur sa  sécurité et nous députés avons déjà totalisé deux  ans dans cet hémicycle. Comme la constitution dit que,  la sécurité  donne la compétence  concourante  aux Gouvernement Central que Provincial, voilà  la raison de notre interpellation du Ministre  de tutelle pour qu’il nous dise  ce qu’il fait réellement dans ce département ? » S’interroge-t-il en poursuivant que, chaque jour  que Dieu a crée, les  Nord-Kivuciens  pleurent les leur. Ce représentant du peuple souligne que, le 15 octobre 2020, c’est six ans jour pour jour depuis que les congolais de Beni  sont égorgés.

Le Nord-Kivu a un bilan macabre suite à l’insécurité

  Ils ont totalisé plus de 4 mille personnes égorgées  par des machettes. Une criminalité qui a atteint son point culminant   et tout cela, au grand dame de la population  et de ses dirigeants qui semblent être impuissants  face à cette situation. L’élu de Butembo, Promesse Matofali a informé séance tenante au  Président des Députés Provinciaux que,  dans sa circonscription  électorale, des incursions se font chaque jour et les filles et femmes paient  de leur peau cassée par des violences sexuelles perpétrées par leurs bourreaux. Pour ce représentant du peuple, 2 ans après, toujours pas d’avancées  sur la situation sécuritaire au Nord-Kivu. Il appelle le Bureau de  l’Assemblée Provincial à vite programmer  son interpellation  afin que,   le Ministre  Shebishimbo  vienne répondre aux préoccupations du peuple   sinon, il va commettre  l’outrage à leur institution  qui représente légalement la population.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.