Now Reading:
La Marche de soutien du FCC aux Institution de la République à Goma : pas de casse ni des policiers pour encadrer les manifestants
Full Article 3 minutes read

La Marche de soutien du FCC aux Institution de la République à Goma : pas de casse ni des policiers pour encadrer les manifestants

De milliers des militants  et cadres  du  FCC  ont rempli  les rues de la ville de Goma pour exprimer leur soutien au Gouvernement et Institutions de la République. Ils ont appelé le Chef de l’Etat  à régler quelques problèmes  tourmentant la population notamment la Sécurité, la dépréciation monétaire face aux devises…  Aucun incident malheureux n’a été enregistré  malgré que derniers n’ont pas été encadré par la police ce samedi 25 juillet à Goma.

ils ont été présents, les militants et cadres du FCC /Goma

Une marré humaine  des militants  composés par les partis politiques  qui composent la plateforme  politique Front Commun pour la République a été dans la rue de Goma. Ils scandaient des chants  patriotiques pour montrer combien de fois leur alliance est une expérience nouvelle   qui peut butter à des difficultés  et aussi qu’il a été  important que cette alliance soit buttée à des problèmes faute d’expériences, de même qu’elle  est importante   pour la survie de notre jeune démocratie. L’un des cadres du FCC au Nord-Kivu  revient sur  l’objectif de leur  manifestation : «  nous cadres politiques et militants du FCC/Nord-Kivu  organisons la marche de ce jour  envie d’apporter notre soutien  aux institutions démocratiquement établies , issues des élections de décembre  2018 » déclare-t-il en poursuivant que leur plateforme politique en province  dirigée par le Président de la République honoraire , Joseph Kabila  encourage la franche collaboration interinstitutionnelle

ils font la lecture de leur mémo devant la presse

La marche vise des solutions aux problèmes du peuple

 car en ce jour  de la  dite manifestation,  le peuple de la RDC s’attend à trouver des solutions idoines  aux maux rongeant  leur société dont la dépréciation de la  monétaire  nationale face aux dollars Américains ,  le regain de violence entretenu par la multiplicité des groupes armés nationaux et internationaux , la consolidation de l’unité nationale  et celle de son peuple,   celle également de la démocratie , l’éradication de la pandémie de COVID-19 venue  perturber toutes les activités  de l’économie nationale et plongeant ainsi la RDC dans le qui vive.

No Comment!

 Le FCC appelle à Bien jouer leur rôle

  Cette coalition FCC-CACH étant  à la gestion  de la chose publique, le FCC Nord-Kivu  prévient les différents acteurs des institutions de bien jouer leur rôle et cela, sans complaisance  sans entraver et créer des disfonctionnement  des autres institutions pour des buts inavoués. «  étant donné que nos dirigeants sont l’émanation du peuple, nous les encourageons  d’aménager aucun effort  pour prendre  à cœur les problèmes du peuple congolais »  insiste-t-il en continuant que : «  le FCC au Nord-Kivu invite la population  de la RDC a n’est pas cédé à des manipulations  politiciennes  car  les commanditaires n’ont que des Objectifs de déstabiliser le pays » a-t-il renchérie. Il faut dire que, c’est une première  au Nord-Kivu, une manifestation  de la taille puisse  finir  sans être encadré par  des policiers et finisse  par un succès sans casse  ni  interpellation. Ce comportement  est la résultante  d’une discipline interne a laissé entendre le Député Provincial Ali Hongera, élu de Walikale et cadre du parti politique ARC : «  nous avons fait des réunions et avons  donné des consignes à nos  militants et cadres. C’est nous qui avons le pouvoir en main et devons  respecter nos institutions et ses acteurs  pour le bien être de notre pays »  se réjouisse-t-il.

Norbert Mwindulwa  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.