Now Reading:
Kinshasa : Norbert Mwindulwa, l’un de dix gagnants du Concours Mongongo Na Biso II en RDC
Full Article 5 minutes read

Kinshasa : Norbert Mwindulwa, l’un de dix gagnants du Concours Mongongo Na Biso II en RDC

Mongongo Na Biso II  est un projet mise en œuvre par   l’ONG Nationale ‘’si Jeunesse Savait’’ avec ses partenaires afin  de permettre aux journalistes  de s’impliquer et de parler de la santé de la reproduction. Ils parlent  principalement  de la question d’avortement sécurisé  tel que prôné par le protocole de Maputo. Les organisateurs ont remis aux nominés leurs encouragements ce 03 octobre 2019 à Kinshasa à Pull Man Hôtel en présence de deux ministres nationaux.

 Le projet Mongongo Na Biso II  a formé 120 journalistes  en cette matière de la santé de la reproduction dans  les  quatre  provinces de la RDC notamment  la province-ville de Kinshasa, Congo –Central, Nord- et Sud-Kivu. Ces chevaliers de la plume et du micro ont produit à cet effet  leurs travaux journalistiques  pendant une période de six mois.  Ces travaux produits devraient répondrai aux normes qui leur avaient été données pendant la période de cette formation  afin de compatir et gagné le prix Mongongo Na Biso II. Selon le chef des travaux en Sciences de l’Information et de la Communication  de l’IFASIC, Obul Okwess Mampuya, le président du jury, ils ont travaillé à deux étapes, tout d’abord enregistré le travail fait  par le professionnel des medias, les cas de  journalistes de la Radio, de la Télévision, de la presse écrite et en ligne dans une basé des données  et les experts en journalismes et santé de reproduction avec l’avortement sécurisé, la communication  et le journalisme  y compris les notions fondamentales des droits en insérant le protocole de Maputo.

Ils sont passés par le tamisage

 Ces trois compartiments ont été évalués par  ces experts.  Selon toujours notre source, dans un deuxième temps, le jury s’est retiré en huit-clos  et décidant ainsi  un autre critère, c’est le grand orale. Dix Journalistes de ces quatre provinces ce sont distingués dont Norbert Mwindulwa de l’Emergence Plus  parmi les 120  en lisse.  Il a été l’un de trois nominés du Nord-Kivu dont Innocent Buchu et  Innocente  Kabano. Le meilleur prix sera gagné par Innocent Buchu du Nord-Kivu par sa fameuse émission de 30minutes  sur la question de la santé de la Reproduction., la qualité de ses invités et le contenu de celle-ci ont fait à ce qu’il en sort le premier suivi de ses collègues tous  gratifiés pour leurs travaux  par l’organisation ‘’Si jeunesse Savait’’ Norbert Mwindulwa est passé au perchoir de la grande salle de Pull Man hôtel dit grand hôtel.

 Un sujet qui a étonné le public

 il a parlé de son sujet  qui a été intitulé : « Angel M, victime d’un viol doublée d’un inceste ; son souhait  d’avorter tourne au cauchemar ». Ici, l’éditeur du journal et site d’information Emergence Plus  a explicité comme cette fille a été victime de viol accompagné d’inceste. Il en dit plus. «Angel, habitante de Nyiragongo a été victime d’une violence sexuelle  combinée d’un inceste à maintes reprises. Elle sera engrossée et chassée de sa  famille élargie »explique –t-il  en poursuivant qu’elle a  Voulu  avorter tel que dit le Protocole de Maputo, sa famille va la traiter   de tous les maux car le code pénal de la RDC condamne  cet acte et les us et coutumes le diabolisent. Aujourd’hui, elle mène une vie difficile  des prostituées. Son rêve d’une infirmière qui sauve des vies humaines  tourne mal. IL sera ovationné par le public  venu pour assister  à la remise  des prix  Mongongo II en présences de deux ministres nationaux, celui de l’information , Jolino Makelele  et son collegue du  genre, famille et enfants  et sera par la suite remercié par  les organisateurs  de ce grand évènement journalistique de l’année 2019. Il sied de signaler que,  le projet Mongongo Na Biso II n’a pas fini. Les journalistes continuent à produire leurs  travaux dans ce domaine de la santé de la reproduction et sont en train  d’être motivé  d’une somme de  50  dollars Américains par chaque production  qu’ils auront publiée dans leurs différents medias.

Ce n’est pas son premier prix

Quant à Norbert  Mwindulwa,  le prix Mongongo Na Bison II est  le troisième, après celui de Palo Alto  lui décerné par l’ONG de droit de l’Homme Centre Formation  International en Droit de l’homme et développement  en sigle CFIDH/D, pour voir écrit plus dans le domaine droits de l’homme, apporté sa pierre de construction de le rétablissement d’un état des droits en RDC et le prix  dénommé Trophée d’excellence  Grand Kivu,  première édition qui l’a avait qualifié comme la révélation de l’année  en journalisme locale. Il a écrit plusieurs articles de presse sur les faits sociaux qui rongent sa communauté afin de pousser certaines choses et obtenir un changement  dans la ville de Goma et la RDC en générale. Patrick Félix Abely /Kinshasa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.