Now Reading:
Kinshasa : L’honorable Patrick Munyomo appelle les jeunes de sa circonscription électorale à s’abstenir de la consommation de boissons à forte d’ose d’alcool
Full Article 4 minutes read

Kinshasa : L’honorable Patrick Munyomo appelle les jeunes de sa circonscription électorale à s’abstenir de la consommation de boissons à forte d’ose d’alcool

Le Député National Patrick Munyomo s’inquiète  du  nouveau comportement des jeunes de  sa base électorale, la ville de Goma.  L’élu de Goma s’est dit choqué d’etre appris et  voir comment certains  jeunes de sa province se livrent  dans l’alcoolisme en outrance  pourtant  ces derniers constituent  l’espoir d’aujourd’hui et l’avenir d’un lendemain meilleur de la Province du Nord-Kivu en particulier et de la RDC en général.  Cet homme d’Etat l’a fait savoir  ce 04 Aout 2020   dans un communiqué de Presse adressé à notre Redaction  Centrale. Patrick Munyomo  parle de son inquiétude : «  j’ai été informé que les enfants consomment des boissons   d’une forte dose d’alcool  et certains jeunes prennent également  ces boissons   produites et vendues par  la Societe PREMIDIS  SARL et ces informations me poussent à ce moment en tant qu’élu a etre curieux et  informer à mon tour l’opinion publique » explique-t-il en poursuivant que : «   la loi portant protection d’enfants  n0 9/001 du 01 janvier 2009  portant protection d’enfants  est claire dans son article 6 ? Parle de l’intérêt supérieur de  l’enfant qui doit etre une préoccupation  primordiale dans toutes les mesures et décisions prises  à son égard »  renchérie-t-il.

l’élu de Goma en plein boulot dans son cabinet à Macamagne à Kinshasa

Tout le monde doit protéger l’enfant

 Cet Homme d’Etat souligne que  ceci veut dire que  tout le monde a  le souci  de sauvegarder et privilégier à tout prix  les droits  de la personne  âgée de  moins de 18 ans. C’est dans cette optique que tout le monde doit savoir que la prise de l’alcool par les enfants n’est pas autorisée en RDC. D’ailleurs les entreprises  de fabrication  des boissons  alcoolisées  ont l’obligation d’écrire  sur les bouteilles  que : «  toute consommation  de l’alcool par  les enfants  est interdite » fait-il savoir.  Il poursuit qu’en  RDC ,  les personnes âgées de 18 ans  et plus peuvent  en consommer  , mais en total respect  de loi surtout  que, la loi pénale  réprime  l’ivresse publique »informe-t-i.

lui avec ses camarades du FCC et fils et fille du Nord-Kivu

L’ivresse est condamnable par la loi

 Il s’agit  de l’ordonnance loi n0 57/APAJ du 10  juin 1939 portant l’ivresse   publique  qui dispose  à son article 1  ceci ; «   sera puni  d’une servitude  pénale de deux  mois  au minimum  et d’une amande  qui dépassera  pas deux mille  francs  ou dune de ces peines  seulement , quiconque  sera  trouvé dans un état  apparent d’ivresse publique  dans les rues , places, chemins, débits de boissons , salles de spectacles  et d’autres lieux publics ainsi que  dans des lieux non clôturés sur lesquels le public peut voir  directement  vue » . C’est pourquoi, l’élu de Goma, l’honorable Patrick Munyomo   a tenu  à félicité   les entreprises  congolaises  œuvrant  pour la promotion  de la jeunesse en les embauchant  et particulièrement  la Societe PREMIDIS  qui compte à son sein  1600 Jeunes  employés avec à la clé , un salaire décent cela, malgré  les conditions  économiques  très difficiles en RDC. Le Député National connu sous le sobriquet ‘’ le vrai Mtoto wa Goma ‘’  invite   ses compatriotes jeunes à s’abstenir  de consommer  les boissons  alcoolisées  de forte dose.  Ce qui  leur permettra  un épanouissement  physique et mental  a-t-il fixé.  Il pense que , les parents de leur part  doivent   veiller à ce que, les enfants  ne puissent  pas consommer  de l’alcool  pour préserver  leur santé  et leur éviter  qu’ils ne   soient  pas  pénalement responsables  des actes  posés  sous l’effet  de ces  derniers.  L’honorable Patrick  Munyomo  recommande à ce sujet  les jeunes et les personnes majeure  à plus de responsabilité et d’en consommer avec modération  comme indiqué sur ses emballages.  Il réitère que, ceci pourra permettre  aux précités  à les épargner  de tomber  sous le coup  de l’infraction  d’ivresse publique.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.