Now Reading:
Kinshasa : Le RASSOP désavoue Joseph Olenga Nkoy
Full Article 3 minutes read

Kinshasa : Le RASSOP désavoue Joseph Olenga Nkoy

Joseph Olenga Nkoy , désavoué

Les  violents ne s’accordent plus entre  les membres du rassemblement de l’opposition politique, aile Kasavubu. Les ministres membres de cette plateforme politique de l’opposition congolaise et du gouvernement Bruno Tshibala désavouent  Joseph Olenga Nkoy, le président  du conseil des sages. Ces derniers lui reprochent  outre le népotisme, la création d’une base arrière du RASSOP chargée de déstabiliser le gouvernement de la République ainsi qu’une tricherie politique  en transformant par sa propre décision  le RASSOP en une plateforme  électorale que Joseph Olenga Nkoy aurait enregistré  au ministère de l’intérieur de la RDC. Leur déclaration a été faite le lundi 28 mai à Kinshasa au centre des handicapés de la ville province de Kinshasa. Ces membres du gouvernement affirment devant  la presse de ne plus  lui reconnaitre comme  le président du conseil des sages  du Rassemblement de l’Opposition politique, aile Kasavubu. Ils l’ont dit au travers  la bouche autorisée de l’un de leur, à la personne du ministre Lisanga Bonganga , Ministre d’Etat en charge  des relations avec le parlement  et coordonnateur de la coalition  des alliées de  Tshisekedi  «  le président du conseil des sages  en exercice et  du président du CNSA , intervient lui-même à la fois , comme le président du rassemblement, lui-même  à la fois,  le président du conseil des sages du rassemblement, à la fois , la coordination  des actions du rassemblement et  la fameuse base du rassemblement » dénonce-t-il en poursuivant que Joseph Olenga Nkoy agit  et pause des actions en électron libre sans consulter  les autres dirigeants  politiques du RASSOP . Devant cette situation que ses collègues qui l’ont élu à ces postes de responsabilité qualifient cette situation d’inadmissible, ils déclarent  et informent publiquement  toutes les institutions de la République et autres forces politiques  sociales qu’ en attendant la restructuration du RASSOP, le premier ministre Bruno Tshibala, le chef du gouvernement est seul et unique interlocuteur  et interface  vis-à-vis de tous les sièges pour toutes les questions et  avis ou  décisions du RASSOP  pourraient être sollicités . Contacté à ce sujet  par émergence plus, Joseph Olenga Nkoy rétorque «  je ne réponds pas  à ces genres de distractions, ce qui m’intéresse pour l’instant, c’est le congo » conclut-t-il.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.