Now Reading:
Kinshasa : Joseph Kabila,candidat à sa propre succession?
Full Article 2 minutes read

Kinshasa : Joseph Kabila,candidat à sa propre succession?

Cérémonie de clôture de la signature  de la charte constitutive d’adhésion  au Front Commun pour   le Congo FCC, une nouvelle plateforme électorale où le président Kabila est l’autorité morale ressemble notamment  tous les membres de l’actuelle majorité Présidentielle, tous les membres du gouvernement en place, et certaines personnalités notamment Kateb Katoto. Kateb Katoto a signé la charte avant-hier, le 03juillet encours. pour le Directeur de cabinet du chef de l’Etat, , leur plateforme politique ’’FCC’’ est une  pensée d’autopsie  du Congo pour voir  ses faiblesses d’hier et ses forces de l’avenir. Néhémie Mwilanya a été interrogé  notre permanant  à Kinshasa «  nous avons été ici pour célébrer  une pensée, une vision qui a été initiée par  son excellence, monsieur le président de la République, cette pensée  est  autour du Congo, qu’est-ce –qui a fait sa faiblesse hier et  qu’est-ce qui peut faire sa force aujourd’hui et demain » déclare-t-il en  que sa faiblesse, ce sont leurs divisions, leurs querelles  qui se sont bien traduites au sein de la classe politique et qui ont fait des choux gras , tous ceux qui n’avaient en tête que de pour balkaniser le pays. Il n’a continué que Joseph Kabila qui est à la tête de la RDC depuis 17 ans  a bien observé la situation politique du pays et avait commencé par certaines expérience de 2001 à aujourd’hui.  Il soutient que Joseph Kabila pense ressembler tout ce qui a du sacré  et pour lui Kabila, le sacré, c’est  la RDC.  Néhémie Mwilanya précise que la clôture de la signature  de la charte de FCC n’empêche pas d’autres compatriotes d’adhérer à cette  forme même après  ils peuvent apposer leurs signatures au temps voulu.

Lambert  Lambe

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.