Now Reading:
Goma / Patrick Munyomo : « le devoir patriotique nous appelle, l’AFDC et Alliés alignent ses têtes d’affiche à la nationale
Full Article 4 minutes read

Goma / Patrick Munyomo : « le devoir patriotique nous appelle, l’AFDC et Alliés alignent ses têtes d’affiche à la nationale

AFDC et Alliés sont allés déposer  leurs candidatures à la députation nationale ce 06 Aout  encours au bureau de  la CENI/ Goma. Ce regroupement du Professeur Modeste Bahati Lukwebo affiche ses préférés à la nationale, il s’agit de Patrick Munyomo, Douce Lubambo, Emma Amatcho, Maitre Erick Birindwa, Apôtre Timothée

L’heure de la vérité a sonné, l’Alliance des Forces démocratiques du Congo et Alliés, AFDC et Alliés,  un regroupement politique du ministre national du plan, Modeste Bahati Lukwebo  a  déposé les dossiers des  candidatures  ce 6 juin  à la députation Nationale  dans la circonscription électorale, ville de Goma.  L’AFDC  et alliés  ont aligné cinq  candidats  à la députation nationale  dans la ville de Goma. La ville de Goma a cinq sièges à pourvoir, donc, ce regroupement dont Modeste Bahati Lukwebo en est l’autorité morale a mis en lisse notamment en tête de série  numéro  un , Patrick Munyomo Basilwango dit le vrai mtoto wa Goma, un passionné fils du terroir et passionné de sa ville, l’homme aux actions concrètes,  Me Erick Birindwa fervent avocat, l’homme au grand cœur ,  Madame Douce Lubambo, réputée pour sa fidélité à son parti et sa serviabilité,  Apôtre Timothée, un grand homme de Dieu,  l’Architect Emma amatcho, éminent Architect..

Des candidats qui se font confiance

Ces candidats en course électorale se disent confiant de rafler  tous les sièges  dans la ville de Goma , malgré qu’il ya  beaucoup des regroupements politiques, qui selon eux, ne vont pas atteindre le seuil de représentativité, un calcul très compliqué actuellement en politique de la RDC « Le devoir patriotique nous appelle, nous l’AFDC , nous devons atteindre ce seuil et au besoin rafler  tous les sièges dans la ville touristique de Goma, c’est pourquoi ,  les militants d’AFDC et Alliés doivent être vigilants et continuer  avec la sensibilisation » insiste  Patrick Munyomo  tout en rappelant à leurs militants , qu’ils ne veulent pas qu’il ait une seule parcelle sans  un membre de l’ADFC. Le candidat Patrick Munyomo dit vrai mtoto wa Goma, qui  par sa passion pour sa province natale, travaille à Kinshasa,  vit à Goma et arrose des liens avec sa base  en l’appuyant dans les nécessaires. C’est la raison  pousse  Patrick à les  rappeler «  que tous les cinq sièges sont pour l’AFDC et Alliés, pas des cadeaux à offrir aux adversaires politiques, c’est le moment où nos œuvres doivent parler à nos places et je fais confiances à nos militants car nous sommes plus qu’un, nous les cinq » soutient-il.

Ils ont respecté la parité

La seule femme qui représente  les femmes dans ces élections au compte de l’AFDC  dans la province du Nord-Kivu, c’est  Douce Lubambo, qui  a remercié son regroupement politique pour la confiance car  selon, elle, ils ont mis en pratique la notion d’égalité des chances  entre les homme et les femmes «  je voudrai leur dire merci car ils  ont tenu compte du genre ,  de la parité , ce qui n’est pas le cas dans  beaucoup de regroupements politiques, ensuite ,  ils ont remarqué  que j’ai des atouts comme par exemple mon frère Patrick Munyomo , qui d’ici peu , j’espère, moi,  lui  et les autres , nous serons  dans l’assemblée Nationale pour représenter nos concitoyens » renseigne-t-elle. Douce Lubambo pense que,  la politique est différente de l’église, quiconque ne trouve pas ses intérêts au sein d’un parti politique, doit le quitter a-t-elle conseillé. Quant au serviteur de Dieu apôtre Timothée  qui s’est  décidé de servir le peuple  congolais dans la politique aussi. Il souligne que, même jadis, les rois travaillaient en collaboration avec l’église. Ce serviteur insiste du fait qu’il compte mélanger les deux professions  pour que son peuple ne périsse pas par faute de connaissance.  Le célèbre Architect Emma Amatcho de Goma, tient mordicus  ses mains pour la nationale en RDC , lui, est motivé du fait qu’il a remarqué que,  les députés sortants n’ont assez fait pour leurs bases , c’est pourquoi , il veut apporter sa  pierre de construction à sa notion  afin de  corriger les erreurs de ces prédécesseurs politiciens  « il ya beaucoup de lacunes pour ceux –là qui nous sont représentés lors du mandat précédent, c’est pourquoi, je dois faire quelque étant congolais,  je me dois de corriger ces erreurs »soutient-il.

Norbert Mwindulwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.