Now Reading:
Goma : L’hôpital provincial a un nouveau bâtiment à son sein
Full Article 5 minutes read

Goma : L’hôpital provincial a un nouveau bâtiment à son sein

La  province du Nord-Kivu dispose désormais  d’une Clinique VIP  construite sur  le fonds propre du gouvernement provincial. Avec une enveloppe près de 278 mille dollars Américains pour cette bâtisse. Les partenaires UB Coopérations ont contribué d’un équipement évalué à 32 mille dollars Américains. La cérémonie inaugurale  a été intervenue ce 30 juin dernier  à l’hôpital Provincial de Goma par le gouverneur Julien Paluku.

Selon l’ingénieur de ce bâtiment, il a été construit suivant le respect du standard international avec une garantie de vie de 100 ans au minimum, l’ingénieur qui a supervisé ces travaux  nous en donne le détail «ce bâtiment est construit sur le standard international dont voici la teneur des travaux,  la construction de 7 chambres plus toilette et deux bureaux , neuf chambres au Raie de chaussé,, sept à l’étage et deux bureaux dont deux chambres avec un salon chacune » énumère-t-il en poursuivant, de la capacité  des pièces, chaque pièce est équipée deux lits , une télévision plasma , un frigo, une tablette entrée dans le mur, une  garde-robe, une toilette dont un WC, un bac de douche et  un lavabo , un chauffe-eau de 50 litres et deux salles de bains. Pour l’accessibilité, il a été prévu un escalier et une rampe pour se faire.

Une bâtisse durable

De sa garantie, au regard des matériaux  et de la technicité utilisés, cette entreprise de construction donne une garantie d’au moins 100 ans sauf en cas d’aléa extrême étant donné que la bâtisse tient compte du séisme, une monnaie courante  dans la région. Médecin directeur à l’intérim de cet hôpital, le Docteur Kagusi Kanane, cette clinique dénommé VIP va augmenter les le taux de fréquentation des malades, des recettes  et améliorera la qualité des soins des malades  « monsieur le gouverneur, vous venez de répondre à l’appel de la population du Nord-Kivu en général et celle de  personnel de l’hôpital grâce à votre  louable initiative. Notre hôpital va augmenter non seulement le taux d’occupation  des malades mais aussi contribuer  à l’amélioration de qualité de soins médicaux » estime-t-il en ajoutant que , le bâtiment inauguré ce jour témoigne combien le gouverneur Paluku mérite d’être appelé le bâtisseur de la province. Il a promis au gouverneur de garder ce bâtiment moderne à un bon père de famille.

Le personnel exprime sa gratitude

De son côté, le personnel de l’hôpital par le truchement de leur délégué Linjanja a remercié le chef de l’exécutif provincial pour ce qu’il a qualifié de bijou leur offert. En reconnaissance, ce personnel ont baptisé cette clinique du nom de ‘’Julien Paluku’’. Appelé à prendre la parole, le ministre provincial Kambumbu Martial a révélé que,  le souci de son gouvernement , est que cet hôpital  joue vraiment son rôle de l’hôpital de référence dans la région « le plan de redressement de cet hôpital est fait de sorte qu’ afin qu’il joue son rôle  d’hôpital de référence, un cahier de charge avait été transmis à l’autorité provincial  au crépuscule de l’année 2015, la présente cérémonie symbolise le retour honorable  de la responsabilité de notre gouvernement provincial » déclare-t-il. Le Docteur ¨Martial Kambumbu a souligné qu’un bâtiment agréable ne signifierait absolument rien si, le service agréable ne suit pas. Il a rappelle aux agents et cadres de l’hôpital que,  cet endroit n’est pas un lieu de bavardage, des rencontres ethnico-tribales moins encore des compétitions stériles ou un lieu où faut se payer le coup bas. Au final, le gouverneur Julien Paluku a laissé attendre que les œuvres des congolais doivent parlent au côté de celles laissées par les colonisateurs belges. A l’instar de son ministre, Julien Paluku a appelé le personnel de cet hôpital à la cohésion « nous sommes heureux qu’au jour de notre accession à l’indépendance que nous ne contemplons pas seulement les vestiges nous laissés par  nos colonisateurs, nous devons apprendre à construire des nouvelles infrastructures pour donner de l’espoir à notre population » déclare-t-il en poursuivant qu’on sait que, beaucoup de compatriotes vont à Nairobi et à ailleurs par le manque de soins de qualité. Il promet dans les jours proches d’installer le service de maux dialyses,  internet pour les malade et un système de surveillance électronique, une demande de sa population. Une quarantaine des malades insolvables de l’hôpital de référence de Goma  ont été surpris de voir, leurs factures payées par le gouverneur pour qu’ils fêtent aussi l’indépendance comme d’autres congolais libres. C’était à l’occasion de 58e anniversaire de l’indépendance de la RDC.

Norbert Mwindulwa  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.